Et voilà ! La vaccination contre le Covid-19 va devenir obligatoire en Suisse !

Imprimer

Bonsoir,

Les mesures urgentes prises à mi-mars 2020 par le Conseil fédéral ne peuvent pas être appliquées pendant plus de 6 mois d’après la Constitution fédérale.

Pour contourner ce délai (et la Constitution fédérale ...), le Conseil fédéral a décidé le 8 avril 2020 de soumettre au Parlement un projet de loi fédérale urgente. Cette loi donnera une légitimité parlementaire à certaines mesures édictées par le Conseil fédéral, si le Parlement accepte ce nouveau projet de loi. Ce qu'il risque de faire pendant l'été 2020 ...

Un internaute suivant la situation de près m’a annoncé que ce projet de loi urgente Covid-19 a été présenté au Parlement le 19 juin 2020. A ce propos, voilà le lien du rapport explicatif:

https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61788.pdf

Et que trouve-t-on à la page 9 de ce texte, à l'article 2 de ce projet ? Que le Conseil fédéral prévoit l’obligation vaccinale contre le Covid-19 !

Cela montre que les laboratoires pharmaceutiques et l'OMS, financée à 80% par des personnes très intéressées par la généralisation de la vaccination, dont la Fondation de Bill Gates, ont réussi leur coup !

Il faut bien comprendre qu'en Suisse actuellement la vaccination n’est pas obligatoire. Voilà un article à ce propos :

https://www.lausannecites.ch/le-journal/eclairage/obliger-se-faire-vacciner-une-fausse-bonne-idee

Naturellement, au vu des informations ayant circulé pendant le confinement sur la puissance de certaines personnes sur l’OMS, qui n’est pas une organisation indépendante, et sur la puissance des laboratoires pharmaceutiques, de nombreuses personnes pensaient que le vaccin contre le Covid-19 allait devenir obligatoire.

D’où la pétition réclamant en Suisse la liberté d’accepter ou non un vaccin et que le contenu exact du vaccin soit connu. Cette pétition a déjà été signée par plus de 12'000 personnes. Merci à vous de la signer et de la diffuser dans tous les cantons suisses. C'est urgent. Voilà le lien: http://chng.it/2dwMK5FD

Je me demande si les médecins suisses vont réagir ...

Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

Mise à jour du 24 juin 2020: Voilà le lien du communiqué officiel:

https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-79516.html

Les fichiers pdf associés sont pour le français:

https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61797.pdf

https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61788.pdf

Pour l’allemand:

https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61792.pdf

https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61823.pdf

Pour l’italien:

https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61798.pdf

https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61789.pdf

C'est tout-de-même étrange que la presse officielle n'ait pas publié d'articles à sujet, alors que ce nouveau projet de loi a été présenté au Parlement le 19 juin 2020.

 

Commentaires

  • Invitation pour se préparer au référendum ce vendredi 26 juin, Rte de Beau-Rivage 1, 1006 Lausanne, dès 19h30.
    Réponses souhaitées. que vous veniez ou pas, merci:
    https://forms.gle/HYa4Mo5bNwkgQ2Qs5

  • Cela ne fait que confirmer que les élu/e/s des partis gouvernementaux se comportent prioritairement en larbins des financiers, des pharmas, des assureurs et de tout ce qui peut aider à remplir en toute opacité (promotion de la corruption) les caisses de leur parti. Et pour faire bonne mesure, la Suisse dispose d'un "ministre de la santé" socialiste(!) complice des empoisonneurs au glyphosate et autres pesticides concourant à affaiblir les défenses immunitaires naturelles, et donc à "justifier" des mesures prétendument sanitaires et qui ne servent qu'à augmenter le contrôle de la population à la manière du Big Brother de "1984" d'Orwell. Vivement l'exercice par nous tous, yc les élu/e/s, de l'éveil de notre conscience personnelle.

  • Bravo pour l'intensité et la persévérance de votre engagement!
    Le gros problème avec les vaccins est que le concept est très simple : vaccinez et la maladie disparaîtra! Donc l'idée est très séduisante et le peuple s'y laisse prendre, y compris les parlementaires qui n'ont pas le temps d'approfondir leurs savoirs et encore moins leurs connaissances.
    Vous vous demandez si les médecins suisses vont réagir. Pour commencer, je dirais qu'il ne faut pas les considérer dans leur ensemble "le corps médical" car ils sont sectorisés et beaucoup d'entre eux n'étudient pas consciencieusement le contenu des vaccins et les suites des vaccinations. Effectivement, maintenant qu'on soigne les diagnostics plutôt que les patients, il n'est pas recherché les causes à l'origine de l'état pathologique.
    Depuis de longues années, des médecins de terrains ont créé un site d'informations vaccinales et un récent article apportent des réflexions intéressantes sur le sujet du jour : https://www.infovaccins.ch/

    Vous présentez le fait urgent : obligation ou non.
    A un deuxième niveau, il serait très profitable de développer toutes les mesures qui renforcent la santé sur plusieurs plans plutôt que de s'acharner sur des mesures de distanciation dont les suites étouffent aussi la vie, comme on l'a vu pour les aînés dans les EMS privés des sources d'affection habituelle, pour des patients internés en psychiatrie ou pour tous les citoyens privés des sources de joie de vivre en groupe (sports, arts, spectacles) qui sont aussi des mesures vivifiantes.

  • Je suis désolé mais le passage à la page 9 ne fait que citer le droit déjà existant:
    https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20071012/index.html#a6

    En revanche, je n'ai pas trouvé cette obligation vaccinale dans le projet de loi covid. Et vous ?

    https://www.admin.ch/ch/f/gg/pc/documents/3137/Loi-COVID-19_Projet_fr.pdf

  • Bonjour

    Ca aussi, vous allez adorer :-)

    https://id2020.org

  • je pense qu’une pétition aura très peu d’effet et qu’il faut agir sur le plan juridique ; en effet comment le CF peut-il contourner la loi sur l’urgence sanitaire valable 6 mois en en proposant et faisant voter par le parlement une loi qui contourne ces dispositions alors qu’en plus on a pas de recul ni d’infos fiables sur le virus et ses véritables conséquences et encore moins sur le vaccin et ses effets ?

  • A Edgar Michel: Sachez qu'après cette expérience incroyable vécue ces derniers mois, des gens réagissent suite aux décisions prises par le Conseil fédéral.
    Voilà un exemple: https://printemps2020.com/. Merci de soutenir leur pétition.

    J'espère qu'ensuite un rédérendum ou une initiative fédérale sera créée.

  • A Edgar Michel: Voilà un lien que j'ai reçu ce matin.
    https://wirsindanderermeinung.ch/
    Je n'ai as trouvé ce qu'ils veulent faire, mais c'est intéressant de voir que des gens pensent de façon différente ...

  • Mince alors, j'ai cru qu'un vaccin contre le Covid-19 n'était pas encore disponible et que la formule était toujours à l'élaboration! Me faire vacciner par un produit non éprouvé ne me peut donc pas être imposé par qui ce soit! Au cas contraire et si je meurs après la vaccination et viendrais ensuite au Paradis, j'enverrais des éclairs fort désagréables sur toutes les personnes et institutions qui m'ont chassées de cette terre!

  • Merci M. Santschi pour votre commentaire qui résume bien la situation. Meilleures salutations.

  • A Mme de Meuron: Merci pour votre message. J'espère que ce site très intéressant https://www.infovaccins.ch/ publiera un article sur ce projet de loi qui propose la vaccination obligatoire. Cordiales salutations.

  • Il est temps d entrer en resistance...je refuserai la vaccination si elle devient obligatoire.
    Que lrs elus qui defendent les libertes reagissent !

  • A Fap: Vous n'avez pas compris que le Conseil fédéral veut transformer les lois d'urgence en lois applicables tout le temps. Pour lire le nouveau projet de lois proposé au Parlement par le Conseil fédéral le 19 juin 2020 il ne faut pas utiliser les liens que vous citez, mais ce lien: https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61788.pdf figurant dans mon article. Meilleures salutations.

  • Pourtant, si vous relisez la page 9 de votre lien, vous verrez que le rédacteur cite simplement la loi existante.

    A l'heure actuelle, la loi sur le covid ne prévoit pas de rendre le vaccin obligatoire (alors que le droit actuel le permettrait). Quand un vaccin existera, la question sera sans doute réexaminée (mais ce n'est pas le cas actuellement).

    Je suis désolé, mais vous faites une fausse interprétation de la page 9.

    Et mes deux liens le démontrent.

  • A Fap: Je ne comprends pas ce texte de votre façon. On verra bien dans quelques temps si le vaccin sera obligatoire ou pas et qui avait raison !

  • Tout le monde sait bien que Fap est un troll mondialiste enragé, il ne faut donc pas s'étonner de sa mauvaise foi dans tous ses posts. Mieux vaut l'ignorer.

  • A Edgar Michel: Vous avez parfaitement raison, mais je fais ce que je peux ! J'ai créé cette pétition pour alerter les citoyens, en espérant qu'ensuite un groupe de citoyens crée un référendum ou une initiative. Cordiales salutations.

  • A Pierre Eberli: Il vaudrait mieux agir avant d'être au paradis ... Cordiales salutations.

  • L'arrosoir de Big Pharma pour acheter les médias du cartel a fait son effet. Notre Conseil fédéral monte sur ce train de la corruption.
    La vaccination obligatoire viole l'article 10 de notre Constitution fédérale, garantissant le droit à l'intégrité physique et psychique. Une violation de la Constitution est à assimiler à la trahison.
    Gerhard Ulrich

  • "comment le CF peut-il contourner la loi sur l’urgence sanitaire valable 6 mois en en proposant et faisant voter par le parlement une loi qui contourne ces dispositions alors qu’en plus on a pas de recul ni d’infos fiables sur le virus et ses véritables conséquences et encore moins sur le vaccin et ses effets ?"


    Euh ... voyons ... en finançant les distractions pour que tout le monde regarde ailleurs et pense à son propre intérêt financier ?

    https://en.wikipedia.org/wiki/War_Powers_Resolution

  • Bonsoir.
    Très bizarre ce pdf.
    Il ne respecte pas la mise en page officielle ( entête en allemand avec texte en français)
    L'adresse IP de www.newsd.admin.ch (99.84.47.76) est hébergée à Amazon aux USA alors que www.admin.ch (162.23.130.190) est bien hébergé en Suisse.
    Je vois des ordonnances (et non des lois) qui parlent de COVID-19 (https://www.admin.ch/opc/fr/official-compilation/2020/2213.pdf et https://www.admin.ch/opc/fr/official-compilation/2020/2195.pdf).
    Je vois bien un projet de loi (https://www.admin.ch/ch/f/gg/pc/documents/3137/Loi-COVID-19_Projet_fr.pdf) qui ne parle pas de vaccination obligatoire.
    Je m'interroge donc sur la fiabilité de ce document ainsi que le but de son créateur et m'interroge également sur le chemin qui l'a amené vers vous.
    Avez-vous fait quelques recherches avant de poster ce post ?
    Merci pour vos réponses et commentaires.
    Cordialement,
    Emile Monney

  • Merci.
    Je me fais traiter "d'enragé" juste parce que j'ai lu la page 9 et signale qu'il s'agit d'une citation du droit existant et que le projet en consultation de nouvelle loi ne prévoit pas l'obligation vaccinale, bien que le droit existant le permettrait. Merci donc d'avoir lu le texte.

    Amazon vend un service dit de «content delivery network» (CDN) à la Confédération.

  • A M. Emile Monney: Voilà le lien du communiqué officiel:
    https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-79516.html
    Et j'ai publié une mise à jour au bas de mon article qui permet de trouver les liens des fichiers .pdf associés à ce communiqué, dans les 3 langues officielles. Au bas de l'article vous pouvez activer les liens. Cordiales salutations.

  • Personne ne me vaccinera sans mon consentement. Le conseil fédéral est malheureusement aussi corrompu que l'oms. Cela ne lui donne aucun droit de prendre des décisions sans notre consentement. Il est là pour nous protéger, or il nous donne en pâture. C'est une trahison et c'est ainsi qu'ils devraient être jugés par le peuple suisse. Il est temps de se réveiller et de prendre des décisions.

  • Visiblement, le tf a confirmé les sanctions en cas de refus d'un vaccin déclaré obligatoire (rougeole à St Gall):

    https://www.swissinfo.ch/fre/rougeole--fillette-non-vaccinée-exclue-temporairement-de-son-école/45860820

  • Pas lu le mot "obligatoire" concernant le vaccin et sa suite !

    Je rejoins Fap dans sa lecture et Emile Monney dans son observation et ses remarques !

  • A MA: Votre commentaire est étrange car à la page 9 de ce lien: https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/61788.pdf, il est écrit dans l'article 2: déclarer obligatoire des vaccinations !!!!
    Quant au commentaire de M. Monney, je lui ai répondu et en plus j'ai mis à jour mon article le 24 juin en publiant tous les liens des communiqués réalisés par la Confédération.

  • Non, le message à la page 9 dit:"En situation particulière au sens de l'art. 6 LEp, le CF peut, après avoir consulté les cantons: (...) déclarer obligatoire des vaccinations."

    Le message ne fait donc que rappeler le texte de l'art. 6 LEp.

    Puis, si vous lisez le projet de loi sur le Covid, il ne mentionne nulle part l'obligation vaccinale. Et c'est normal, car un tel vaccin n'existe pas (encore).

    Ecrivez à l'administration fédérale, ils vous le confirmeront. :)

  • A fap: Comme je vous l'ai déjà dit, vous interprêtez le texte à votre manière !

  • https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-79516.html

    Coronavirus: le Conseil fédéral ouvre la consultation sur la loi COVID-19
    Berne, 19.06.2020 - Le Conseil fédéral entend soumettre au Parlement le projet d’une loi fédérale urgente de durée limitée, la loi COVID-19, qui fondera les mesures qu’il a arrêtées dans le cadre du droit de nécessité et qui seront encore nécessaires pour gérer l’épidémie de COVID-19. Le projet vise à donner une une base légale, adoptée par le Parlement, aux mesures arrêtées jusqu’ici. Le Conseil fédéral a ouvert la consultation sur ce projet lors de sa séance du 19 juin 2020. La consultation s’achèvera le 10 juillet 2020.

    Le Conseil fédéral a édicté depuis le 13 mars 2020 plusieurs ordonnances visant à surmonter la crise du coronavirus. L’ordonnance 2 COVID-19 se fonde sur la loi sur les épidémies, d’autres ordonnances se fondent directement sur l’art. 185, al. 3, de la Constitution. Pour qu’elles ne deviennent pas caduques six mois après leur entrée en vigueur, le Conseil fédéral doit soumettre en temps utile au Parlement le message relatif au projet établissant la base légale de leur contenu.

    L’avant-projet mis en consultation contient des normes de délégation qui auront effet jusqu’à la fin de 2022. Celles-ci habilitent le Conseil fédéral à reconduire ou à adapter les mesures qui seront encore nécessaires.

    La loi prévoit que le Conseil fédéral ne fera usage de ses compétences qu’aussi longtemps et dans la mesure où elles seront nécessaires pour gérer l’épidémie de COVID-19. S’il s’avère qu’une mesure n’est plus utile, le Conseil fédéral abrogera les dispositions d’ordonnance correspondantes avant que la loi soit caduque.

    L’avant-projet comprend treize articles. Neuf d’entre eux portent sur les domaines dans lequels le Conseil fédéral dispose de compétences particulières : mesures de lutte contre l’épidémie, mesures dans le domaine des étrangers et de l’asile, mesures dans le domaine de la justice et du droit procédural, mesures dans le domaine du droit des sociétés, mesures en cas d’insolvabilité, mesures de soutien à la culture, mesure dans le domaine des médias, mesures en cas de pertes de gain et dans le domaine de l’assurance-chômage.

    Afin que le Parlement puisse délibérer sur la loi et la déclarer urgente pendant la session d’automne, le Conseil fédéral devra adopter le message le 12 août 2020 déjà. Le délai de consultation est donc raccourci à trois semaines.

    Adresse pour l'envoi de questions

    Ursula Eggenberger
    Section communication
    Tél. : 058 462 37 63
    ursula.eggenberger@bk.admin.ch

  • @ Gianni : Merci pour vos précisions utiles et nécessaires, voire indispensables à donner une approche réelle dans de telles circonstances..

  • A MA: Gianni n'a fait que reprendre le texte du communiqué du TF ! Mais le plus important c'est de lire le texte explicatif produit par le CF (voir le lien publié dans mon article) et en particulier le texte de la page 9 ...

  • Oui, mais du coup on peut mettre en perspective votre affirmation:

    "alors que ce nouveau projet de loi a été présenté au Parlement le 19 juin 2020."

    Et la réalité:
    "Afin que le Parlement puisse délibérer sur la loi et la déclarer urgente pendant la session d’automne, le Conseil fédéral devra adopter le message le 12 août 2020 déjà"

    Le projet sera donc soumis au parlement le 12 août, tandis que le 19 juin est la date de la mise en consultation aux partis intéressées (partis politiques, lobby, ...)

    Je ne vous ai jamais demandé: vous êtes de langue maternelle française ?

  • @ Mme Herzog : Votre blog part d'un bon sentiment mais vous lecture est trop rapide et le résultat est - que le texte publié par Hani - ne provient pas du Tribunal fédéral mais de l'Administration fédérale.

    Vous n'êtes pas sans savoir non plus que tout projet de loi passe obligatoirement par les Chambres fédérales sauf les Ordonnances qui sont édictées en urgence qu'elles soient fédérales ou cantonales.

    Dans le cas qui nous occupe, vous refusez d'emblée un vaccin sans en connaître ni la composition ni le laboratoire qui sera chargé de le mettre sur le marché !

    Si le document produit par Gianni était issu du Tribunal fédéral, l'en-tête serait différent avec la reprise des allégués en se terminant par les motifs qui préciseront pourquoi l'arrêt sera négatif ou positif par sa décision avec éventuellement la mention de recours à la Cour Européenne à Strasbourg (en général dans les six mois dès le notification de la décision du TF).

  • A MA: OUI, j'ai commis une erreur en écrivant TF alors que je voulais écrire CF. D'ailleurs j'ai écrit CF à la ligne suivante de mon message. Il est bien clair que le TF n'a rien à voir avec ce nouveau projet de loi.

  • L’OMS veut accélérer la mise au point des vaccins contre le Covid-19 !

    Selon un communiqué de l’Agence France Presse (AFP), un total de 31,3 milliards de dollars va être nécessaire pour accélérer la mise au point des tests, vaccins et traitements contre le Covid-19, a indiqué l’Organisation Mondiale de la Santé, à la veille d’une conférence de donateurs …

    Voilà un article à ce sujet :

    https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/covid-plus-de-31-milliards-pour-vaccins-tests-et-medicaments/568237

    Cet article dit ceci : « La cheffe scientifique de l'institution Soumya Swanimathan a répété qu'il fallait déjà investir dans la production de possibles vaccins avant de savoir s'ils fonctionneront ».

    Cela montre que le principe de précaution est écarté … et que le serment d’Hippocrate, "Surtout ne pas nuire", risque d’être ignoré. C’est pourtant la base de la médecine.

  • A Fap: Si le Conseil fédéral soumet un nouveau projet de loi au Parlement, ce que dit mon article, cela signifie forcément que le parlement va devoir l'accepter ou pas ... B.A BA !!!

  • A Fap: J'ai écrit ceci dans mon article: Pour contourner ce délai (et la Constitution fédérale ...), le Conseil fédéral a décidé le 8 avril 2020 de soumettre au Parlement un projet de loi fédérale urgente. Cette loi donnera une légitimité parlementaire à certaines mesures édictées par le Conseil fédéral, si le Parlement accepte ce nouveau projet de loi. Ce qu'il risque de faire pendant l'été 2020 ...

    Et vous, êtes-vous de langue maternelle française ? Savez-vous lire et comprendre "si le Parlement accepte ce nouveau projet de loi." ?

  • Bonjour! La page 9 du document que vous citez ne fait en effet que reprendre la loi existante, comme en témoigne cet article d'ArcInfo (média de grande diffusion neuchâtelois) qui explique la loi dans les mêmes termes en 2015 déjà: https://www.arcinfo.ch/articles/suisse/epidemies-la-confederation-pourra-declarer-obligatoire-la-vaccination-207521

    Par ailleurs, je suis surpris de la réponse que vous-mêmes et d'autres personnes apportez à Fap. Peut-être est-il un troll à d'autres égards mais il me semble qu'il est poli et précis dans ses réponses, qu'il agrémente d'ailleurs de liens pour soutenir son propos... et je dis cela en tant que quelqu'un qui a signé votre pétition!

    Sachons utiliser les remarques qui nous sont faites pour affiner notre réflexion et pas pour créer des clans! :-) Belle journée à vous.

  • A F.M: Merci pour votre commentaire et pour le lien de l'article d'ArcInfo datant de 2015, période où aucune épidémie n'avait encore eu lieu en Suisse. Cet article dit ceci concernant la loi sur les épidémies:
    "Les vaccinations obligatoires ne concerneraient que les groupes de population en danger, les personnes particulièrement exposées et celles exerçant certaines activités".
    Il faut bien comprendre que la situation a énormément changé depuis mars 2020 et qu'il faut s'attendre maintenant à ce que certains vaccins soient déclarés obligatoires pour toute la population vivant en Suisse.
    D'où ma pétition réclamant en Suisse la liberté vaccinale. Merci de votre compréhension. Meilleures salutations.

  • Le Blick a confirmé aujourd'hui la lecture de FAP.

    https://www.blick.ch/news/politik/whatsapp-nachrichten-schueren-panik-plant-bern-wirklich-den-corona-impfzwang-blick-klaert-auf-id15965815.html

    Allerdings: Die Meldung ist falsch. Korrekt ist: Der Bundesrat könnte Impfungen schon jetzt für obligatorisch erklären – jedenfalls theoretisch. So steht es bereits jetzt im seit 2016 geltenden Epidemiengesetz. Einen Zwang wird es aber sicher nicht geben.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel