Suisse: pétition contre l'obligation de porter un masque !

Imprimer

Bonjour,

Une personne a eu la très bonne idée de créer une pétition réclamant que l'obligation de porter un masque en Suisse soit levée. Cette pétition est destinée à M. Alain Berset, ministre de la santé. Elle existe en allemand et en français. Voilà le lien:

https://act.campax.org/petitions/aufhebung-der-maskenpflicht?share=9428a6e0-cf52-4651-a3fb-7a94481a451e&source=email-share-button&utm_medium=&utm_source=email

Personnellement je ne comprends pas ceci: on nous dit que les enfants et les jeunes soit n'attrapent pas la maladie Covid-19, soit sont en général asymptomatiques. Alors, pourquoi ont-ils l'obligation de porter un masque à l'école ? C'est, par exemple, le cas des gymnasiens dans le canton de Vaud. Il me semble que dans ce cas respecter la distance sanitaire est une mesure largement suffisante. J'aimerais savoir quelle sera la punition infligée aux gymnasiens qui refuseraient de porter un masque !

S'ils vont voir leurs grands-parents ou des personnes à risques, alors ils peuvent décider ou non de porter un masque.

D'autre part, je trouve ces obligations prises de façon autoritaire en ignorant totalement la démocratie et l'Etat de droit totalement déplacées et inacceptables.

Merci d'avance pour vos commentaires.

Merci de diffuser ce message à vos ami(e)s.

Meilleures salutations.

PS: Voilà deux autres pétitions que vous pouvez aussi signer et diffuser. Celle réclamant que l’application de traçage SwissCovid ne devienne pas obligatoire :

http://chng.it/sLfdvfPtnH

Et celle réclamant que la vaccination ne soit pas obligatoire en Suisse:

http://chng.it/2dwMK5FD

Commentaires

  • Sachez que différentes associations de citoyens organisent une manifestation à Zürich ce samedi 29 août de 17h à 19h sur l'Helvetiaplatz pour réclamer que les mesures urgentes prises par le Conseil fédéral de façon non démocratique cessent. L'obligation de porter un masque en fait partie.

  • Hormis pour ce qui est des transports public la Confédération n'a rien décidé.

  • A CEDH: C'est déjà une décision prise par le Conseil fédéral de façon autoritaire, sans tenir compte de la décision des parlementaires et du peuple. Cela a encouragé certains cantons à obliger le port du masque dans les magasins, dans les écoles. Et ce n'est pas fini.

  • C'est l'association d'aide au suicide exit qui sponsorise la manifestation ? Car j'imagine que les participants iront manifester sans masque et sans geste barrières et qu'ils sont plutôt vieux.

    C'est pas très malin, vu la situation sanitaire actuelle...
    Vous n'avez plus envie de vivre ?

  • L'obligation dans les transports publics est prévue dans une ordonnance ordinaire fondée sur une délégation prévue par la loi sur les épidémies édictée par le parlement fédéral.

    Et cette mesure n'a rien de dispoportionnée puisqu'elle a pour effet de protéger ceux qui ont l'obligation d'utiliser les transports publics sans pouvoir se procurer de masques propre à protéger celui qui le porte, simple respect du droit à la vie d'autrui consacré par la constitution fédérale ainsi que de l'intérêt public à ce que les transports publics fonctionnent.

    Votre droit à ne pas porter de masque ne saurait prévaloir sur le droit à la vie d'autrui.

    Si cela ne vout plaît pas lancez donc une initiative fédérale.

  • Merci pour votre engagement de montrer que l'existence nous apporte beaucoup de moyens pour maintenir la santé et que le masque n'est qu'un rituel de soumission et non un encouragement à prendre des responsabilités diverses et approrpriées à chaque instant.

  • Le masque n'est pas un rituel de soumission, Madame Meuron, mais une mesure sanitaire qui préserve la vie d'autrui, à condition qu'il soit bien porté (voir https://www.rtbf.be/tendance/bien-etre/sante/detail_les-masques-pour-tous-mode-d-emploi?id=10497289)

  • Il ne s'agit pas nécessairement d'un rituel de soumission. Il peut s'agir d'un moyen de se protéger dans la mesure où on fait appel à un masque sérieux.

    Lorque faute de protection sérieuse, il y aura un mort parmi les enseignants fragiles, ceux-ci déserterons face à un employeur incapable de les protéger, bien qu' il en ait l'obligation légale, par exemple, en leur remettant des masques sérieusement protecteurs. Ils seront remplacés en biologie par Madame de Meuron et en droit par Madame Herzog.

    Après cela il y a toute la problématique du bon usage du masque pour éviter une trop forte montée en puissance de la transmission, qui pourrait se traduire par l'augmentation de la mortalité et l'engorgement du sytème de santé.

  • A Frenkel: Vous dites que le masque est une mesure sanitaire qui préserve la vie d'autrui, à condition qu'il soit bien porté.
    Et justement, à part dans les milieux professionnels, je pense que le masque n'est pas bien porté, donc inutile dans les écoles et dans la rue !

  • A CEDH: Vous utilisez la peur pour placer vos arguments ! Sachez que le virus actuel est différent du virus du printemps 2020 ce qu'un professeur français explique dans une vidéo de 9,5 minutes. Les cas positifs augmentent mais pas les hospitalisations, ni les décès. Voilà la vidéo:
    https://youtu.be/iFP7OaukNzE

  • A la minute 8 et 25 secondes, votre professeur français, spécialiste en physiologie du sport (cf. irmes.eu) affirme que pour l'instant (il parlait le 18 août 2020) il n'y a pas de deuxième vague et se garde bien d'alléguer qu'il n'y en aura pas. Il ne parle nullement d'une nouvelle forme de virus plus inoffensif.

    D'ailleurs, il n'y a pas de virus plus inoffensif. La souche initiale prépondérante en Europe était la D614. Elle a très rapidement été supplantée par le variant G614, et cela dès mars 2020. La souche responsable de la vague de Mars-Avril en Suisse est donc la G214. Nos morts ont été tués par la souche que vous décrivez comme inoffensive. Vous trouverez dans la revue Cell l'étude compléte.

    Cela étant, je suis bien d'accord que l'incidence mesurée ne devrait être qu'un des instruments de prévision et non l'objectif visé, bien que le droit fédéral démocratiquement adopté fixe la limitation de la propagation comme un intérêt public en soi. Par contre, il ne faut pas nier, d'une part, qu'il s'agit là d'un des instruments de prévision et, d'autre part, qu'il nous contraint internationalement si nous voulons pouvoir quitter la Suisse.

    Enfin, je ne joue pas sur la peur. Je dis que des morts il y aura et que certains sont en droit d'exiger une protection sérieuse de leur employeur. De plus je dis que notre politique doit déterminer le nombre de mort maximun du covid que nous tolérerons. A partir de là une politique de prévention peut être fixée. Une politique sans but n'a aucun sens.

    Quant à vous, même si vous êtes persuadée que sans mesures aucune il n'y aurait aucun mort dû au covid, il vous est possible de fixer le nombre de mort par vous tolérable.

    Un peu de courage !

  • Le nombre de morts a nettement diminué car les personnes vulnérables se protègent, que les porteurs asymptotiques portent un masque dans les transports publics, etc, et que le CF a pris des mesures très fortes (le confinement) pour faire baisser la circulation du virus.

    Nous sommes actuellement avec les mêmes taux de circulation qu'en février mais on teste nettement plus qu'à l'époque. Mais la situation est fragile. Si les personnes vulnérables ne se protègent plus, le nombre de morts va à nouveau exploser.

    De manière générale, n'oubliez pas le confinement dans votre raisonnement. C'est parce qu'il a eu lieu que les chiffres de la mortalité n'ont pas explosé. Il a sauvé au moins 20000 personnes de plus de 60 ans.

  • Une fois de plus - rien n'est nouveau :-)) - je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous.

    Au moment où le couple Corona Virus 19 recommencent à mettre dans le monde leur progéniture, je pense sérieusement que les deux mesures mises décidées par les autorités politiques ne sont pas inutiles.

    Ce n'est pas très agréable j'en conviens, cela m'énerve également mais ne jamais oublier que "Prévenir c'est garder Son Sourire".

  • Madame Herzog, mais au lieu de signer une pétition pour la suppression du masque, il vaudrait mieux signer une pétition pour que les gens apprennent à bien le porter. Je vais vous choquer : je pense que chaque porteur du virus qui ne protège pas autrui est un assassin en puissance.

  • Et lorsqu'on prend l'ascenseur, pas de port du masque ? Absolument personne n'en a parle jusqu'a maintenant. Vous avez deja entendu un politique l'evoquer...?! Pourtant dans le genre foyer de contamination ideal...

  • @ Laurent Lefort : reste la solution classique .... à pied et en plus c'est excellent pour la santé !

    Ou le masque : on a le choix, le mien est vite fait ... :-)))

  • Il y a les trouillards, puis il y a les autres...

    Tellement simple tout ça :-)

  • J’ai une question. Avez-vous déjà entendu un politique évoquer l’idée de devoir porter un masque dans les ascenseurs ou les cages d’escaliers ? Parce que dans le genre clusters idéal, ça se pose là. En revanche je n’en porterai jamais dehors.

  • Il existe clairement deux groupes de citoyens. Ceux qui obéissent et qui appliquent les décisions prises par le conseil fédéral ou par les autorités des cantons en étant persuadés que les décisions prises sont utiles et indispensables.
    Et un autre groupe de citoyens qui critiquent les décisions prises pour lutter contre le coronavirus. Ces citoyens signent les pétitions et les référendums tels que cet exemple: https://printemps2020.com/
    Les citoyens qui le peuvent participeront à la manifestation de ce samedi 29.8. à Helvetiaplatz à Zurich de 17h à 19h.

  • @ Mme Herzog : Vous me faites penser à ces automobilistes qui roulent vite trop vite parce qu'ils estiment qu'ils sont moins dangereux que ceux qui sont respectueux de la LCR ... jusqu'au jour où ils tuent ...

    Perdre un conjoint/une conjointe, un enfant par l'imbécilité d'une personne je ne le souhaite à personne parce que l'on ne s'en remet jamais !

    Dans votre réquisitoire contre le masque et les mesures soi-disant inutiles ou presque, vous oubliez l'humain et que chacun/chacune a le droit de choisir, d'écouter et suivre les recommandations émises par les Autorités, votre critique bien balancée sur "ceux qui suivent ... " (vous auriez pu rajouter comme des moutons ...) ne me semble pas être très respectueuse envers cette frange de la population. Je connais des pharmaciens et des médecins qui sortent masqués !

  • Voilà une lettre ouverte critiquant les décisions prises:
    https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/08/28/lettre-ouverte-a-nos-responsables-politiques-il-est-urgent-d-308586.html

  • Allez, on repose le lien (pour les sauveurs de vieilles gens), à consulter sous la rubrique "Historique de l'épidémie en Suisse", section "décès"...

    Et si c'est la Rts qui le dit...

    https://www.rts.ch/info/suisse/11137312-le-coronavirus-en-chiffres-et-en-cartes.html

    Est-ce que ça vaut même encore la peine d'en parler ?

  • Aux Justiciers Masqués, je dis:

    Vous souvenez-vous ? Programme...demandez le programme...programme...demandez le programme...

    https://lilianeheldkhawam.com/2020/08/27/la-faillite-de-leconomie-a-cause-dune-epidemie-sans-surmortalite-est-une-fake-news-lhk/#more-50945

    Un doute ?

    Visionnez le JT Rts 19h30 du 27 courant...à propos de la non tenue du forum économique de Davos...

  • A MA: Comme sur la route, à chacun de prendre ses responsabilités ! Les personnes à risques peuvent parfaitement porter un masque sans obliger toute la population à le faire !!!

  • Le masque disponible en grande quantité et à un prix abordable pour le commun des citoyens ne protège pas bien celui qui le porte mais protège les autres.

    C'est bien pour cela que vous devez le porter pour protéger les autres, pour ne pas tuer les autres.

    Chacun prend ses reponsabilités sur la route, dites vous. Avec des chauffards, il faut faire quoi ? Se déplacer en char d'assaut ? Eh bien non, c'est les chauffards qu'il faut empêcher de nuire, en les punissant, en les neutralisant.

    Ce que vous revendiquez, c'est le droit d'être le chauffard du coronavirus.

  • A CEDH: Non, il existe d'autres méthodes de protection. Par exemple la distanciation de 2 m et je la respecte. De plus, dans les magasins je porte un masque. J'espère tout-de même que les masques protègent aussi ceux qui les portent !

  • @ Mme Herzog : si chacun doit prendre ses responsabilités, prenez les vôtres en laissant le choix de porter un masque ou pas sans émettre de critique !

  • A M:A: Si le port du masque était facultatif ce serait parfait, mais ce n'est pas le cas ! Des jeunes sont par exemple obligés de porter un masque plus de 6h par jour à l'école et je trouve cela scandaleux !

  • Le masque en tissu/hygiénique protège mal celui qui le porte. Il protège les autres. C'est pourquoi chacun doit le porter pour protéger les autres et, comme ce n'est pas le choix de sa santé mais de celles des autres et des coûts pour la société et d'un éventuel confinement, il a l'obligation de le porter en milieu confiné.

  • Quatre morts covid ce mois en Suisse, pour l'instant CEDH...

    Combien de morts à pied, trottinette, vélo, moto et bagnole ce mois en Suisse ? Ne devrait-on pas retirer ces engins mortifères de la circulation une fois pour toute ?

    Car punir les chauffards et autres distraits ne sert à rien. Il y en a toujours de nouveaux qui arrivent ! Vous n'avez pas remarqué, depuis le temps ?

    Je vous trouve de mauvaise foi.

  • et il faut en remercier le CF: confinement, gestes barrière et masques ont fait que la circulation du virus est 40 à 60 fois moins importantes aujourd'hui.

    Mais l'équilibre est fragile. Nous sommes grosso modo revenu à début février. Il suffirait que les gens arrêtent de porter le masque dans le train ou la réouverture des enceintes sportives pour que les chiffres des morts explosent !

    Le CF a pris le parti de défendre les plus vulnerables de la société et vous trouvez à critiquer le CF ? Vous préféreriez quoi? Laisser 20000 personnes mourir car porter un masque occasionnellement vous dérange dans votre confort personnel ?

  • Non pas 3 morts mais 23 morts attribués au mois d'août 2020 au coronavirus (état 28.08).

    Or, le nombre de morts sur la route (2019) s'élève à 187 par an, soit à moins de 16 par mois.

    Donc le coronavirus tue déjà plus, en ce mois de trompeuse tranquillité covidienne, que la route.

  • Covid-19: Voilà un message d'alerte international:
    https://covidinfos.net/wp-content/uploads/2020/08/FR-international-alert-message.pdf

  • Covid-19: Des manifestations sont prévues dans de nombreuses grandes villes ce 29 août contre le port du masque. Voir ce site:
    https://covidinfos.net/

  • La pétition réclamant que le port du masque en Suisse ne soit pas obligatoire vient d'être signée par 20'000 personnes et c'est un résultat formidable. Félicitations à son auteure.

  • Je vous renvoie à mon lien Rts cité plus haut CEDH...Maintenant, si on ne peut plus s'y fier...pourquoi croirait-on le reste ?

    Quand à vous Ronald, vous êtes l'exemple type qui permet le genre de situation que nous vivons.

  • Votre lien est pourri. Il ne pointe sur rien. 3 morts est le nombre genevois, mais alors le nombre de morts sur les routes ne dépasse pas 1 par mois.

  • A CEDH: Non, les liens fournis par Absolom fonctionnent très bien. Il suffit de les reprendre par copier-coller car dans les commentaires les liens ne sont malheureusement pas activés.

  • J'aimerais ajouter ceci CEDH...

    Loin de moi un combat de chiffres avec vous. La route tue moins que le covid, tant mieux. Ce n'était pas le but de mon commentaire...

    La question est...Pourquoi laisse-t'on faire avec la route, la pneumonie, la grippe (autant de trucs (et j'en passe) connus depuis longtemps et bien néfastes), mais que soudainement et d'une manière quasi planétaire, on nous emmerde avec du confinement, des masques et un lavage de cervelle minute après minute depuis des mois ?

    Lorsque le vent passe, les malades et vieilles branches se cassent...Et alors ?

  • 25 morts au mois d'août (chiffre rond), au vu de la période de doublement actuelle cela fait plus de 50 morts garantis au mois de septembre. 50 morts si le taux de contamination se stabilisait subitement. Mais comme cela ne sera pas le cas, il y en aura bien plus que 50. Le danger est bien là, la croissance exponentielle. La période de doublement du nombre de cas est de plus en plus courte et le point de départ bien plus élevé.

    On passe de 300 à 600 bien plus vite que de 30 à 60.

    Avec comme effet que Mme Herzog et vous-même finirez par dire stop il y a trop de morts. Mais, même en cas de subit et parfait confinement, les malheureux qui sont engagés dans le processus post contamination en direction de la mort, ceux qui sont dans le couloir de la mort, périrons et il y en aura encore plus que ce que vous même aurez trouvé comme trop élevé. Quant vous frôlez le mur il est trop tard pour freiner.

    Et vous et Mme Herzog crierez alors à bande d'incapable de gouvernants.

    Pourquoi on vous matraque ? Parce que l'on n'a pas de but clairement fixé (vous et Mme Herzog non plus d'ailleurs). Parce que l'on est pas capable de dire, il n'y en a pas (de masque) ou on ne sait pas. Parce que les connaissance sur la maladie s'accumulent avec tâtonnement. Parce que l'évolution des connaissances ne peut qu'amener à ce que la meilleure politique sanitaire change. Parce que vous (ou d'autres) ne comprenez pas ce qu'est une croissance exponentille d'une maladie qui se propage moins que la rougeole (merci on le savait et aussi qu'il y a traitement et vaccin) plus que la grippe. Au départ sur une population innocente le célèbre Ro n'est pas de 1,5 (grippe) mais de 3. Après recontamination cela ne fait pas 2.25 mais 9 et au troisième tout cela ne fait pas 4.5 mais 27.

    Pour comparer à la circulation routière, je peux juste vous rappeler qu'à Genève au début des années 80 il y avait 50 morts par ans alors que maintenant on en est à près de 10 fois moins, malgré l'augmentation du traffic. Pourquoi ? Notamment à raison des multiples mesures de sécurité routière, toutes imposées aux récalcitrants, de la ceinture de sécurité au crime de chauffard.

    S'agissant de la grippe. Il est une explication, il me semble que les 50 à 70 ans sont plus sérieusement touchés par le covid que par la grippe.

    Il serait tout de même une bonne idée d'avoir les mains propre pour éviter de refiler sa gastro au voisin, ou au client, et de porter un masque pour ne pas refiler sa crève dans les transports publics et ne pas oublier le préservatifs .

    J'y pense combien de morts êtes vous prêt à tolérer ?

    Mme Herzog qui ne veut pas répondre arguant de ce que ce n'est pas son travail. N'est-ce pas en démocratie au citoyen de fixer le but, surtout lorqu'il n'y a rien de technique ? Y-a-t'il une cohérence à contester les moyens si l'on n'a pas de but ?

    Nous n'avons pas fixé de but. C'est là le problème collectif. Il faut fixer le nombre maximal de décès admissible. Et sans doute le nombre de lits d'hôpitaux aussi. Et après cela fixer les moyens. En attendant nous nous agitons comme une poule décapitée.

    Référence : Grippe ordinaire 400 à 2'500 morts par saison.

  • En clair...

    On a le droit de transmettre la grippe, qui tue. MAIS on n'a pas le droit de transmettre le covid, qui tue...

    https://www.lematin.ch/story/grippe-contre-coronavirus-les-chiffres-d-alain-berset-734081262102

    Et bien sûr, c'est normal :-)

    https://sun6-16.userapi.com/VGS2KDw6AFASHBf8XVhJmMQqWLIY5M3-yXJG_A/Ns-ohh3rdf0.jpg

  • 3-4 glandus qui manifestent à droite ou à gauche en Suisse + une pétition, je sens la peur qui s'empare du CF....
    Je sais qu'il faut bien s'occuper de sa journée, mais y'a des causes plus importantes et intelligentes.
    Faîtes une manif contre les cloches qui sonnent puisqu'elles mettent en jeu la liberté de ne pas les entendre!

    La contrainte du masque ce n'est pas l'enfer, si il n'y avait que ça dans la vie, ce serait le paradis. Tout ce foin pour un masque, c'est du délire.

  • Une seule certitude ... l'importance de bien se laver les mains.

  • A CEDH: Vous vous réferrez à la grippe ordinaire qui génère beaucoup plus de décès que le coronavirus. Alors pourquoi, pendant des années, avons-nous pu vivre avec la grippe ordinaire chaque année sans confinement, sans masques obligatoires, etc. ??? Vraiment étrange !!!

  • Pas d'accord motus...

    Si le masque n'est pas une affaire pour vous, ça en est une pour moi. Allez donc voir un truc comme ça au microscope. On en reparlera...

    La Création ne m'a pas affublé d'une foutaise pareille à ma naissance. Il y aura une raison ne pensez-vous pas ?

    Merci pour votre réponse CEDH. Par contre, je vous serais gré de ne pas me dire ce que je comprends ou non...Vous n'avez strictement aucune idée de ma connaissance.

    Vous sortez vos chiffres RO, je pourrais vous sortir 30 liens avec des évaluations RO différentes. Dont celui de l' OMS qui l'estime actuellement (car ça varie) à 2 voir 2,5...

    https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/question-and-answers-hub/q-a-detail/q-a-similarities-and-differences-covid-19-and-influenza

    Pour vous répondre, j'accepterais le nombre de morts dont le destin voudra. Je suis pour la solution suédoise ou biélorusse. Ca passe ou ça casse. Toute ma vie, j'ai fait comme ça. J'ai 64 ans, et pour l'instant, toujours pas de médecin à me connaître...

    Je ne dis pas tous. Mais je dis que la plupart des concernés sont des personnes âgées, avec de gros problèmes (pneumonie et autre) en sus.

    Alors CEDH, trouvez-vous normal le bordel planétaire mené actuellement pour garder en vie quelques personnes qui s'en iraient de toute manière sous peu ?

    Moi pas

    Pour rappel:

    Env. 5850 décès en Suède
    Env. 660 décès en Biélorussie

    A vous écouter les pro-masques, j'ai envie de poser une autre question...

    A quand un vaccin contre la mort ?

  • 1. La grippe c'est entre 400 et 2'500 morts par an. Le covid, à ce jour et l'année n'est pas terminée, un peu moins de 2'000 morts.
    Contre la grippe, on ne pratique pas le confinement. Dès lors vous ne pouvez pas comparer le nombre de décès dû au deux maladies. Combien de décès sans confinement ? Plus, car l'épidémie a été fortement ralentie. Combien plus ?
    D'une part, certainement pas moins qu'en Suède au vu de notre comportement social habituel.
    D'autre part, la létalité est plus élevée qu'une grippe ordinaire, c'est-à-dire que celles qui génèrent entre 400 à 2'500 morts et la transmission naturelle est elle aussi plus élevée (environ le double). Cette plus grande transmissibilité implique beaucoup plus de personnes atteintes que celles atteintes par la grippe. (1.5 v. 3 au premier tour, puis 2.25 v. 9 au deuxième tour, puis env. 3.4 v. 27 au troisième tour). Cela fait beaucoup plus. Avec une létalité plus élevée, cela fait vraiment plus. En regardant les chiffres des études genevoises sérologiques et les résultat préalables suédois relatifs à l'immunité cellulaire, entre 3 et 9 fois plus de morts à Genève. Dans le reste de la Suisse l'estimation doit être supérieure au vu du taux de séropositivité en général plus bas.

    Entre 6'000 morts et 20'000 morts au lieu de 2'000. On pourra arriver à des chiffres plus précis lorsqu'on aura une étude sérologique étendue et des précisions quantitatives relatives à l'immunité cellulaire.

    On a donc clairement diminué le nombre de morts direct dû au coronavirus. A ce jour, car vous et quelques autres agités faites tout pour en augmenter le nombre en ne comprenant qu'il n'y a qu'une chose simple à faire. Laisser augmenter progressivement l'incidence, regarder les conséquences, en tenant compte des autres évolution nationales européennes.

    Mais pour cela on doit fixer le nombre maximun de morts admissibles.

    Pour Genève et fixant le nomre de décès admissible à 1 pour 100'000 sur quatorze jours, on peut dépasser un peu et progressivement les 100 cas confirmés pour 100'000 sur quatorze jour, mais pas trop vite et pas plus de 150 pour 100'000 au cours des 4 semaines à venir. C'est possible en serrant la vis aux grands commerces qui ne font par leur boulot et méritent les sanctions pénales prévues par la loi. Ainsi d'ailleurs qu'à certains bistrot. On pourra alors relâcher ailleurs. C'est un arbitrage social. Ên faveur des jeunes et des sportifs.

    Pour la Suisse je pense qu'il faut viser non plus 60 mais 100. Ce chiffre résulte de contraintes internationales et le nombre de décès ne dépassera pas 1 pour 100'000.


    2. Pour la grippe chacun peut diminuer les risques en recourant à un vaccin. Rien ne lui interdit de choisir le meilleur. Les informations nécessaires sont publiques.

    S'agissant de prendre des précautions pour ne pas tuer ou rendre malade son prochain, il ne devrait pas être nécessaire d'avoir des contraintes étatiques. Mais comme cela n'est pas le cas au vu du droit à tuer revendique par certains, on s'achemine vers des mesures anti-grippe renforcées. Le masque dans les TP n'a jamais tué personne.

    Au passage foutre la grippe intentionnellement à une personne que l'on sait à risque pour la tuer, c'est un meurtre. Difficile à prouver. Mais c'est un meurtre.

  • En raison de la confusion provoquée par des mesures contradictoires, le monde se divise en deux : Ceux qui ont peur et qui suivent aveuglément les directives et ceux qui demandent des études sérieuses, objectives qui font largement défaut.
    C'est un drame qui peut mener à des situations violentes et même à des guerres civiles généralisées si les autorités envisagent sérieusement d'obliger leurs populations à se vacciner.
    Et chacun se prend pour un spécialiste en évoquant des chiffres qu'ils manipulent pour faire valoir leur position.
    Il est pourtant un chiffre qu'on ne saurait corrompre; le nombre de morts toutes causes confondues est plus faible cette année que l'an dernier et que les cinq années précédentes. On a beau chercher, on ne trouve pas ces quantités de morts du virus que la presse nous assène au quotidien alimentant ainsi la perte de crédit dans les institutions et ouvrant ainsi la porte à l'anarchie et la rébellion.
    Il n'y a malheureusement pas de porte de sortie honorable pour nos représentants qui ne sauraient se remettre en question car avouer une erreur en politique s'apparente à un suicide de carrière. Le salut viendra vraisemblablement de la mobilisation citoyenne et des commissions extra-parlementaires qui se mettent en place un peu partout. Mais le mal est fait et nous ne faisons que commencer à mesurer l'impact. L'Histoire ne sera pas tendre avec ces élus et leur cohorte de relais qui ont cédé à la peur et renoncé à la réflexion en censurant tout débat contradictoire.
    Plus globalement, à l'instar de nos organismes qui se sont fragilisés notamment en raison d'un usage extensif des antibiotiques et une hygiène de vie dégénérée, nos sociétés se sont senties obligées de développer à outrance la sécurité réduisant d'autant notre capacité à résister et réagir aux agressions.
    Nous devenons tous des minets de salons et nous contribuons à la dégénérescence de l'espèce qui tout logiquement devrait mener à son extinction si nous ne nous réveillons pas.

  • CEDH...

    Nous pourrions continuer cette discussion sans fin. Je propose d'y mettre un terme.

    Vous êtes pour, je suis contre. Vous pensez qu'il y a un gros soucis sanitaire, je pense qu'il y a un gros soucis d'un ordre tout différent qui ne va pas tarder à nous tomber sur le coin de la tête. Je pourrais développer, je n'en ai plus envie.

    L'avenir, radieux, ne tardera pas à nous départager :-)

    Bonne continuation et merci de l'échange !

  • @ Absolom

    Le R0 auquel je faisais référence est bien entendu le R0 face à une population naïve et non pas le R0 le plus récent, que l'on appelle d'ailleurs à tort R0. Et les données OMS calculées depuis des informations brutes, je m'en méfie. Je préfère les données brutes.

    Vous êtes donc pour la sélection naturelle. Merci de votre réponse. La première que l'on me donne, elle n'est pas la mienne. Elle est excessive. Si nos autorités déclaraient l'adopter ou l'adoptait visiblement, elles se fairaient lyncher si l'augmentation dépassait le seuil tolérable.

    Pour les problèmes, je crois que vous avez raison. La gestion est mauvaise. Pas de cap, pas de pilote dans l'avion.

    @ Jenni

    Donc on a tout inventé. Pas de morts. Pas d'intubations. Pas de surcharge de travail dans les hôpitaux. Si vous le dites.

  • Certes, certains se sont fait intuber, avec les conséquence que l'on sait. Mais la plupart, comme vous CEDH se sont fait entuber.
    Mais bon...
    J'ai perdu le goût de la controverse et je désespère de pouvoir communiquer avec des esprits ouverts et curieux.

  • CEDH...

    Si vous êtes d'accord, je vais me contredire et reprendre le fil le temps d'un instant, suite à votre réponse...Mais ne parlons plus chiffres voulez-vous ?

    Il m'importe que vous sachiez que je ne suis pas pour une sélection naturelle pure, tel le séisme qui passe...

    Ma compagne a une maladie que l'on nomme "ams". Si j'étais "inhumain", je ne m'en occuperais pas depuis 2016. Je serais simplement parti.

    https://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/AtrophieMultisystematisee-FRfrPub8744.pdf

    Je porte par ailleurs des lunettes, sans lesquelles je ne pourrais subvenir à mes besoins (lâché en pleine nature s'entend). Je dépends donc de la société et ne peux plus depuis longtemps me la jouer genre Conan le Barbare :-)

    Ce contre quoi je ronchonne est le fait que l'on nous mette au pied du mur, avec flics & soldats au cas où...

    Ce contre quoi je ronchonne est ce climat anxiolytique que font régner nos gouvernements...

    Ce contre quoi je ronchonne est de nous prendre pour des enfants séniles...

    Ce contre quoi je ronchonne est un manque de dialogue évident...

    Ce contre quoi je ronchonne est de profiter de cette "pandémie" pour "numériser" à tout va...

    J'en passe et des meilleures, je les garde pour plus tard...

    Pour la petite histoire, je vois souvent des "petits vieux" tricher avec leurs masques dans une grande surface où je vais quotidiennement aux courses. Ils n'arrivent simplement pas à respirer comme il faut. Alors sous le menton et hop...Quand aux respect de la distance, pfff...

    En bref, je voudrais que les médias la ferme. Qu'ils commencent à se le mettre eux, le masque ! Là, pour ouvrir le caquet, ça serait nettement moins confortable...

    Comme Madame Herzog et bien d'autres, je veux une remise en question. Une dictature de débiles ne m'intéresse pas.

    Si demain, l'on vous disait qu'un virus se propageait à partir d'une hauteur de un mètre mais pas en-dessous, marcheriez-vous à quatre pattes ?

    Telle est la question

    Merci de votre attention...

  • Zurich: Des opposants au port du masque dans les commerces font recours au Tribunal fédéral. Voir ce lien:
    https://www.lematin.ch/story/des-opposants-zurichois-au-masque-vont-au-tf-363948302536

  • @ Mme Herzog : la Cour administrative zurichoise ayant rejeté l'effet suspensif demandé par les opposants, ces derniers ont saisi le TF pour faire invalider la décision zurichoise.

  • Je ne vous ai jamais qualifié d'inhumain, vous n'avez pas besoin de vous justifier.

    Sélection naturelle non pure. Qu'est-ce que c'est ?

    Les media vous cassent les pieds ? Zappez !

    Les "petits vieux" : intolérables. Le responsable du magasin et le titulaire du fond de commerce doivent être punis. L'effort cela doit être l'effort de tous : En boîte (fermée), dans les magasins ou dans les bistrots, au travail et dans les écoles. Autrement ceux qui le font paient de leur liberté pour les autres.

    A Genève, le taux atteints peut être relevé. De 100 à 150, progressivement.

    Les fraudeurs punis, pour faciliter la relaxation des conditions dans le sport et la culture.

    Le compteur en dessous de 100 est un objectif genevois idiot, qui n'est proclamés dans aucune loi ni ordonnance ! Recours contre le dernier arrêté du CE ?

  • La sélection naturelle CEDH, est à notre époque "inhumaine". Faute de quoi nous l'appliquerions sans vergogne. Plus besoin de médecins de fait...Que le meilleur passe et basta...Et comme vous m'avez dit plus haut que j'étais pour ça...

    Une sélection naturelle non pure est à mes yeux un peu ce que dit Mme Herzog. Que les faibles se reconnaissent en tant que tel et se protègent, sans pour ça ennuyer le reste du monde.

    Par ailleurs, et contrairement à vous, moi je les comprends ces petits vieux qui trichent :-)

    Voilà

  • Qu'ils se protègent, je suis d'accord. Au demeurant, moi, mes proches et mes collaborateurs avons de quoi nous protéger. Depuis janvier 2020. L'équipement de base est un FFP2/FFP3, avec valve, si l'on admet qu'il s'agit de protéger celui qui le porte. Il est un problème de coût (sélection par le fric ?). Et surtout, si la personne ne supporte pas un masque d'hygiène, je ne vois pas pourquoi elle supporterait un FFP2. Dès lors quelles solutions proposez-vous ?

    S'agissant des "petits vieux", je vous signale que je ne les ai désignés comme devant être puni. Je dois donc pas les comprendre. Mais je ne les approuve pas.

    Enfin, la sélection naturelle atténuée que vous proposez n'a plus rien d'une sélection naturelle. C'est une proposition écolo, un FFP2 pollue moins que 10 IIR !

    Pour le taux de mortalité, qui n'est pas du ressort de Mme Herzog, je vous pose ma sempiternelle question.

    Bonne soirée.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel