Covid-19: Consentement éclairé préparé par une femme médecin de Suisse romande.

Imprimer

Bonjour,

Voilà le texte reçu ce matin d'un internaute que je remercie vivement. Il s'agit d'un texte préparé par une femme médecin travaillant en Suisse romande afin d'alerter ses patients avant qu'ils acceptent de se faire vacciner contre le Covid-19.

Votre consentement éclairé avant de recevoir le vaccin à ARN COVID-19

Quelques vérités à accepter avant que je vous injecte le vaccin :

1. Je comprends que je reçois un vaccin expérimental, entièrement nouveau, avec des ingrédients inédits qui n’ont jamais été administrés en masse avant l’été 2020.

2. Je consens à participer à une expérience internationale menée par des entreprises pharmaceutiques et des politiciens qui n’assument aucune responsabilité pour tout dommage causé.

3. Je suis d’accord de fournir mes données médicales personnelles pendant l durée de deux ans, au cours de cette étude post-autorisation de phase 3 puis 4.

4. Je comprends que les vaccins sont encore en phase expérimentale et que les essais cliniques de phase 3 sont en cours – leurs achèvements prévus en octobre 2022 pour Moderna et en janvier 2023 pour Pfizer-BioNTech Comirnaty.

5. Je suis au courant que les résultats définitifs de la sécurité et de l’efficacité de ces vaccins expérimentaux sont inconnus à ce jour.

6. Je prends conscience que ce vaccin expérimental est un produit de génie génétique 100% synthétique – c’est un OGM, un organisme génétiquement modifié, qui sera injecté dans mon corps.

7. Je comprends que ce vaccin expérimental peut :

  • ne pas me protéger de la maladie Covid-19 (ne protégerait potentiellement que des formes graves)
  • ni prévenir la transmission du virus SRAS-CoV-2

8. Je reconnais que l’analyse du ratio bénéfice-risque de ce vaccin expérimental est fondée sur des risques inconnus et minimisés, et des avantages surestimés et présumés. Les risques potentiels incluent l’atteinte à la fertilité, troubles de la coagulation et troubles neurologiques.

9. J’accepte l’idée fausse selon laquelle être humain signifie être toujours un contaminant potentiel et un vecteur de maladie, idée faite pour susciter la peur.

10. Je comprends qu’avec le vaccin, je dois garder les mesures barrières : règles de distanciation sociale, du port du masque, PCR et quarantaine si je suis testé(e) positif(ve) à l’avenir.

11. Je reconnais qu’à ce jour, des milliers de décès ont été signalés à la suite de cette campagne de vaccination expérimentale, ainsi que des centaines de milliers de blessés souffrant de troubles neurologiques, d’inflammations sévères et d’effets indésirables cardiovasculaires (thromboses, AVC, infarctus)

12. Je comprends que la maladie de Covid n’est à haut risque que pour les personnes âgées et les immunodéprimés, et que pour que plus de 99.7% de la population le décès n’est pas un risque : 99.7% de survie ! 

13. J’ai pris connaissance des politiques et accords en Suisse concernant l’indemnisation et les compensations (maximum payé= CHF 70'000) : 

je comprends qu’il pourrait s’avérer impossible de poursuivre le fabriquant de cette injection contre le Covid-19 au cas où elle serait responsable d’un dommage sur ma santé, ou d’un décès.

14. Je comprends et j’ai lu la liste des effets indésirables significatifs signalés en lien avec les injections contre le Covid-19. 

Les effets indésirables connus comprennent : l’infection au Covid-19, l’anaphylaxie, des problèmes neurologiques, troubles cardio-vasculaires graves, maladies auto-immunes, affections chroniques, la cécité et la surdité, problèmes de fertilité, dommages sur les fœtus, fausse-couches, mort-nés et décès.

15. Je suis informé que la probabilité statistique de décès par Covid-19 est de 0,003% pour les jeunes (entre 0 et 19 ans), 0,02% entre 20 et 49 ans, 0,5% pour des individus âgés de 50 à 69 ans, 5,4% pour les seniors âgés de 70 ans et plus quand non soignés (tel qu’il a été fortement recommandé de le faire : »restez chez vous ! »)

16. J’ai pris connaissance que bien que vendues sous le nom de « vaccins », ces injections Covid-19 ARNm sont des thérapies géniques expérimentales. 

Les fabricants de vaccin décrivent officiellement l’approche ARNm, jamais autorisée auparavant, comme un moyen de « programmer les cellules d’un individu » ou, en usant de la terminologie de la société Moderna, comme le déploiement d’un nouveau « logiciel ». 

Dans la recherche passée, les injections de ARNm ont montré qu’elles avaient un élément inflammatoire intrinsèque, ce qui rend difficile la détermination d’une balance bénéfice/risque « acceptable ».

17. En tant que cobaye, je suis bien conscient.e que, contrairement à tout autre essai thérapeutique de médicament, je ne serai pas payé.e/défrayé.e par le laboratoire pour cet essai de phase 3 dans la population générale.

J’ai bien lu et compris, je donne mon consentement éclairé et j’accepte de me faire vacciner en toute liberté avec le vaccin expérimental Moerna/Pfizer et décharge entièrement mon médecin de toute responsabilité civile et pénale concernant cette injection et ses possibles conséquences.

Fait à 

Le                                                             signature du patient/de la patiente

Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s.

Merci d'avance pour vos commentaires succincts (envoyés sous votre nom). Meilleures salutations.

Mise à jour du 28 mai 2021: Plusieurs personnes, dont des médecins, m'ont demandé le nom de cette femme médecin mais je ne le connais pas. En fait, je pense que cela n'est pas important et si cette femme préfère conserver son anonymat je le comprends parfaitement. Ce texte lié au consentement est un exemple et chaque médecin peut le reprendre et le modifier comme il l'entend.

Commentaires

  • Cette médecin fait preuve d'une formidable déontologie. Elle oublie juste de signaler que le 99.99% des médicaments qu'elle a prescrit jusqu'à ce jour à ses patients (si elle en a !) ont des effets secondaires tout aussi redoutables voire pires. Mais jusqu'à maintenant, cela n'intéressait personne...
    Cela dit, le ou la Covid pour les puristes, c'est bien pire qu'une réaction inflammatoire à la deuxième vaccination de Moderna ou de Pfizer...

  • Vous pensez vraiment que ce médecin a écrit ce texte en pensant à de bénignes réactions inflammatoires comme il s'en produit pour les (vrais) vaccins abondamment testés avant utilisation massive ?

    Vous n'avez jamais entendu parler des avertissements lancés par Michael Yeadon, ancien vice-président de Pfizer ?

  • Il est temps de limiter la circulation à toutes les personnes vaccinées qui par ignorance ou peur se font injecter un produit qui ne fait que renforcer la puissance du virus. Comment croyez-vous que les variants arrivent ? Sinon par le fait de se confronter au champion du monde de la mutation. En vaccinant nous sommes en train de créer un virus bien plus dangereux qu'il ne l'était au départ. Ceux qui prônent la vaccination sont des irresponsables.

  • @ M. ou Mme Blanc

    Un variant ne triomphera des autres que s'il se propage plus aisément, pas si sa létalité est plus élevée.

  • Vous travaillez pour Pfizer, à tout hasard?
    Cette femme médecin a pour sûre plus de patients que vous n'avez de bon sens.
    ABE,

  • Moi j'aimerais quand même bien connaitre le nom de la personne qui a rédigé ce soi-disant document et de la personne qui vous l'as faire parvenir. Il faut cité ces sources sinon ce n'est pas crédible!

  • Excellent chère Madame. Il ne reste plus qu'à diffuser cela le plus possible et il ne faut pas compter sur la RTS pour ça, alors on va tous s'en charger à notre niveau, comme par exemple dans les boîte aux lettres de notre immeuble et bien sûr sur internet. L'union fait la force!

  • @ Geo

    Mme Herzog en fait sans doute trop et se décrédibilise. Par contre, auriez-vous l'obligeance de nous indiquer les publications démontrant l'innocuité à moyen et long termes de chacun des vaccins ?

    Merci d'avance.

  • Les allégations figurant sous chiffres 6, 7, 10, 11 ,12, 13 et 14 sont erronées.

    L'allégation figurant sous chiffre 15 démontre que celle figurant sous chiffre 12 est erronée !

  • "l'innocuité à moyen et long termes de chacun des vaccins ?" Objection ridicule, puisque la vaccination n'a commencé qu'il n'y a que quelques mois. Mais que craignez-vous ? Que Bill Gates nous ait injecté une puce nous poussant à nous auto-détruire ? Rassurez-vous, il n'y a pas besoin de lui, c'est déjà fait. Nous sommes huit milliards d'humains sur une Terre qui peut en supporter trois.
    Je ne vais pas chercher plus loin. Et dans ce contexte, je me fais vacciner sans problème. En regard de tous les autres risques que nous encourons, l'ARN messager, s'il en présente, ne peut être qu'infime...
    Ai-je vraiment besoin d'énumérer tous les risques auxquels je fais allusion ?

  • A Géo: A chacun de prendre la responsabilité de ses décisions et cela vaut aussi pour les "vaccins" contre le Covid. Et à chacun de respecter les décisions prises par les autres.

  • @Geo

    ""l'innocuité à moyen et long termes de chacun des vaccins ?" Objection ridicule, puisque la vaccination n'a commencé qu'il n'y a que quelques mois."

    Merci de vos aveux d'ignorance. Mais que nous dit la FDA, en charge de l'admission des médicaments aux USA ? Ceci :

    "Cette liste peut ne pas comprendre tous les effets secondaires possibles du vaccin de Moderna contre la COVID-19. Des effets secondaires graves et imprévus peuvent survenir. Le vaccin de Moderna contre la COVID-19 est encore à l’étude dans des essais cliniques."

    https://www.fda.gov/media/144711/download
    (en français)

    https://www.fda.gov/media/144638/download
    (en anglais, version la plus récente).

    Votre mode d'argumentation contre la FDA est assez stupide. On vous a lu mieux inspiré.

    Maintenant, c'est votre choix. Comme vous n'êtes plus tout jeune, sans doute est-il raisonnable de vous faire vacciner, surtout si votre santé est chancelante.

  • 12.
    Au chiffre 12 on informe le patient que " ..(..).. pour que plus de 99.7% de la population le décès n’est pas un risque : 99.7% de survie". Autrement dit une létalité supérieure à 0.3 % ne concerne que 0.3 % de la population.

    15.
    Au chiffre 15 on nous informe que la létalité est de : " .. 0,5% pour des individus âgés de 50 à 69 ans, 5,4% pour les seniors âgés de 70 ans." C'est-à-dire que les plus de 50 ans ont une létalité supérieure à 0.3 %.

    Force en est de déduire que les plus de 50 ans représentent moins de 0.3 % de la population ! S

  • Je respecte ceux qui ne veulent pas se faire vacciner mais l'attitude beaucoup trop respectueuse envers eux me dérange. Si je suis vacciné deux fois, après avoir attendu 7 jours, je n'ai pas plus de droits qu'eux et je dois faire un test PCR pour entrer en France (160 francs) et un autre au retour. C'est non seulement injuste, c'est parfaitement idiot. Que les anti-vaccins restent chez eux, et que les gens responsables, qui se vaccinent, puissent voyager. C'est tout. Une simple justice...

  • S'agissant du chiffre 13 on y lit :

    "13. J’ai pris connaissance des politiques et accords en Suisse concernant l’indemnisation et les compensations (maximum payé= CHF 70'000) :"

    Le plafond de 70'000 francs ne concerne que le dommage moral, non pas les dommages matériels et économiques. Il suffit de lire la loi fédérale sur les épidémies.

  • Si vous voulez vous rendre en France à plus de 30 km de votre domicile suisse il vous faut effectivement un test RT-PCR. C'est là un problème qui vous divise d'avec la France.

    Pour revenir de France en Suisse nul besoin de test RT-PCR. Par voie terrestre, il ne vous faut aucun test mais une quarantaine au retour selon les régions d'où vous revenez. Par voie aérienne il vous faudra un test RT-PCR ou antigénique pour pouvoir monter dans l'avion.

    N'oubliez pas le formulaire à remplir au préalable avant de rentrer.

  • Et le pape genevois de la sciences molle se décrédibilise une fois de plus en reprenant à son compte ce formulaire truffé d'erreur et d'incohérence.

  • Au tour du point 6 de la bonne docteure suisse :

    "4. Je comprends que les vaccins sont encore en phase expérimentale et que les essais cliniques de phase 3 sont en cours – leurs achèvements prévus en octobre 2022 pour Moderna et en janvier 2023 pour Pfizer-BioNTech Comirnaty."

    Elle fait donc bien références aux vaccins Moderna et Pfizer dont elle nous dit qu'ils sont des OGM (organisme génétiquement modifié) :

    "6. Je prends conscience que ce vaccin expérimental est un produit de génie génétique 100% synthétique – c’est un OGM, un organisme génétiquement modifié, qui sera injecté dans mon corps.*

    Cependant le pape de la science molle fait partie d'un collectif qui précise que :

    "L’inquiétude se base notamment du fait de l’utilisation de génie génétique impliquant pour la première fois dans l’histoire de la médecine, et directement à usage planétaire de masse, de vaccins à ARN messager (Pfizer et Moderna) et à OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) dans un vecteur adénoviral (AstraZeneca et Janssen) selon la classification Européenne."

    Indiquant par là que les vaccins à ARNm comme Pfizer et Moderna ne sont pas, contrairement à Astrazeneca et Janssen, des OGM. Ce qui est logique car un brin d'ARMm médicinal n'est pas un organisme et n'est donc pas un OGM.

    Ainsi ce qui est allégué au point 6 de la bonne docteure est faux.

    Ce détour à l'intérêt de montrer que le pape genevois de la science molle n'en est pas à une contradiction près.

  • Le point numéro 12 signifie 0.3% de mortalité sur la population totale ; faire le lien avec le point numéro 15 nécessite de passer par la pyramide des ages.

  • "Que les anti-vaccins restent chez eux, et que les gens responsables, qui se vaccinent, puissent voyager. C'est tout. Une simple justice..." et vous croyez responsable en disant cela ? Vous vouez peut-être accrocher une étoile jaune ou autre à ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, vous voulez les frapper d'ostracisme ?
    Peut-être aussi de les parquer dans un camp où ils respireront le même air que le vôtre, ah là, il faudrait un dôme pour empêcher toute contamination par aérosols ?
    lisez ceci et s'il vous plaît, et arrêtez votre délire vaccinal et vos obligations dictatoriales:
    http://www.profession-gendarme.com/18-raisons-pour-lesquelles-je-ne-me-ferai-pas-vacciner-contre-le-covid/

  • @ Olivier

    Affirmer que le taux de létalité est de 0.3 % pour la population dans son ensemble et détailler quelque peu la létalité par classe d'âge, comme au point 15, à savoir :

    - 0,003% pour les jeunes (entre 0 et 19 ans),
    - 0,02% entre 20 et 49 ans,
    - 0,5% pour des individus âgés de 50 à 69 ans,
    - 5,4% pour les seniors âgés de 70 ans,

    ne pose aucun problème de cohérence.

    Là où l'incohérence survient est que l'on précise au point 12 que " ...pour que plus de 99.7% de la population le décès n’est pas un risque : 99.7% de survie ! ". C'est, en effet, affirmer que c'est pour moins de 0.3 % de la population suisse que la létalité est supérieure à 0.3 %.

    Ce alors que la létalité est supérieure à 0.3 % (puisque de 5.4 %) pour les seniors de plus de 70 %, qui représentent 14 % de la population.

    Ce alors que la létalité est supérieure à 0.3 % (puisque de 0.5 %) pour les 50 à 69 ans qui représentent plus de 25 % de la population.

    Ce alors que la létalité des plus de 50 ans est donc supérieure à 0.3 % alors qu'ils représentent plus de 39 % de la population. Rappelons que ce document allègue qu'ils sont moins de 0.3 % !

    Ce document comporte donc une ânerie majeure. Une incohérence certaine qui saute aux yeux dès lors qu'il est notoire que la population des plus de 50 ans dépasse le 0.3 % de la population totale.

    Lorsque M. Michel pape genevois le la sciences molle reprend ce document à son compte, il ne fait que confirmer que ce que ceux qui ont un peu de sagacité on relevé depuis longtemps à son sujet.

  • Sur le site de france info un article ce jour sur olivier veran le ministre de la "santé" qui veut ouvrir la vaccination d'astrazeneca à tous les ......"volontaires"! C'est un peu comme si on partait pour un petit week-end sur la planète Mars! Sans savoir qu'il n'y a pas de retour possible!

  • "volontaire " en signant une décharge..ne pas oublier..

  • Merci ä cette Dame médecin qui a compris que les médecins devaient absolument se décharger de cette responsabilité que les autorités voulaient - sans le dire - leur faire endosser. C'était l'objet de mon inquiétude exprimé il y a plusieurs mois sur l'un de trois blogs "spécialisés Covid".
    Puisque ni le Conseil Fédéral, ni les experts de la Task Force, ni l'Agence des Médicaments n'ont été capables de rédiger une notice d'information sur les "contre indications" et les effets indésirables, il fallait bien que ce soit aux médecins eux-mêmes de le faire pour ne pas se trouver inculpés, un jour, pour consentement non éclairé. A propos de responsabilité, cela a été confirmé par le Dr J.A Haury (qui tient aussi un blog), il dit "les médecins sont responsables de tout traitement qu'ils prescrivent. qu'il soit hors étiquette ou conventionnel". Donc, ce projet de notice tel qu'on le lit ici, est le bienvenu. Il est absolument indispensable et il répond au devoir d'informer.
    L'obtention du consentement libre et éclairé. C'est cela qu'on a voulu faire sauter pendant cette campagne vaccinale.

    On le voit dans ce théâtre de guerre sanitaire en cours, c'est encore aux gens de terrain de faire le travail d'éthique. C'est encore eux qui doivent finalement assumer les errements du gouvernement.

    Je vais diffuser cette notice autour de moi. C'est une manière excellente d'éclairer les potentiels convoiteurs dudit vaccin. Ils ne pourront plus dire "Je ne savais pas. On ne m'avait rien dit".

  • J'approuve ce commentaire !
    Les politiques ont suppléés le rôle des médecins, ce qui a provoqué la panique.
    J'ai un doute sur l'inpartialité de certains médecins à des fins financières intéressantes. Les politiques se servent de certains medecins pour servir leurs intérêts.
    Le terme de "vaccin" est détourné de son sens.
    Nous ne connaissons pas les effets secondaires à longs termes.
    C'est une façon de contrôler la population mondiale.
    Si nous avons à aller à plus de 30 km en Suisse et à l'étranger nous serons obligés d'être vaccinés ? Pourquoi 30 et pas de l'autre côté de la rue ?
    Ne serait-ce pas une façon de se débarrasser d'une population à la retraite qui coûtera cher à l'état ?
    ...

  • La responsabilité personnelle du médecin ne peut pas être engagée à raison d'un défaut de conception de la substance médicinale dès lors qu'il respecte les indications de Swissmedic.

  • J'apprécie beaucoup l'engagement de cette femme médecin qui parvient à rester dans le cadre juridique tout en attirant l'attention sur la réalité concrète du vaccin, sur toute la complexité d'un tel produit et sa portée qu'on découvre au fur et à mesure des vaccinés et non seulement sur les études émises par les labos pharmaceutiques.
    Quand par exemple ces labos citent "l'efficacité" des vaccins, il est évident qu'il ne s'agit pas d'un panorama global. A quoi s'ajoute l'efficacité à découvrir par rapport aux variants.
    Voici deux articles qui en développent le thème :
    http://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/22730
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/covid-comment-est-mesuree-lefficacite-des-vaccins-1291108

  • Et si c'était les personnes vaccinées - en pleine épidémie - qui entraînaient un regain du nombre des contaminations, soit parce que leur système immunitaire est fragilisé, soit parce qu'elles développent des variants?
    Voir à se propos l'intéressante recherche d'Enzo Lolo sur Médiapart:
    https://blogs.mediapart.fr/enzo-lolo
    qui pose des hypothèses, sans prétendre trancher la question.

  • Normalement et légalement je pense, toute personne vaccinée aurait dû signer un consentement éclairé de ce type. Or, beaucoup de vaccinés se sont vaccinés pour pouvoir voyager ce qui traduit une naïveté incroyable. Ils vont être pris dans un engrenage. Les effets secondaires du vaccin qui va devenir semestriel ou annuel les empêcheront de toute façon de voyager à terme plus ou moins long. Rien ne sert de s'énerver ni de vouloir convaincre les autres. L'avenir seul va trancher. Il suffit d'être patient. Il faut que les gens assument leur choix. Dr JO

  • Le temps qui passe... est également un risque de contamination pour les non-vaccinés.

    A votre âge et vu votre isolement, c'est un risque inconsidéré de refuser un vaccin !

    Cela dit, ce blog qui me censure ne me manquera pas.

  • A Je suis: Oui, j'ai du vous censurer, ce que je fais rarement, car vos commentaires ne respectent pas la Charte de la TDG.

  • Chère Madame.

    Je me permets de vous recommander cet excellent article traduit de l'anglais. Je pense que l’auteur a raison sur ce qui nous attend dans les mois à venir: davantage de chaos, surtout le Cyber Polygon cité dans le dernier paragraphe, car les mondialistes vont faire comme avec l’Evenement 201 pour le COVID: une répétition puis comme par hasard le mal en question va se produire juste après:

    https://profidecatholica.com/2021/04/30/les-mondialistes-auront-besoin-dune-autre-crise-aux-etats-unis-suite-a-lechec-de-leur-programme-de-reinitialisation-brandon-smith/

    et voici le site officiel du Forum économique mondiale qui comme pour l'Event 201 (qui lui a précédé la crise COVID de deux mois) nous parle de l'exercice Cyber Polygon:

    https://fr.weforum.org/projects/cyber-polygon

    Merci beaucoup

  • Je voudrais préciser à l'attention de Joseph, que sur ce blog, d'après mon constat, personne ne s'énerve. L'auteure du blog comme les intervenants contributeurs, patiemment depuis une année, nous communiquent les informations qu'ils trouvent et leurs réflexions. Ils en trouvent beaucoup, parce que leur questionnement les a amenés à chercher. Tout comme moi, la situation rendue encore plus inattendue par des mesures non médicales ont surpris et intrigué beaucoup de monde. Jamais auparavant, pour des épidémies très meurtrières, on n'avait appliqué des restrictions jusqu'à l'étranglement économique à l'ensemble d'une population laborieuse, active et saine, ni qu'on ait intimé les malades de rentrer chez eux sans soins et d'attendre le vaccin en leur conseillant de prendre des fébrifuges ou des anti-douleurs (en tout cas, c'était le cas dans mon canton, à l'automne 2020).

    Voici une banque de données officielles sur les effets vaccinaux Covid-19 générés par les injections produites par les quatre laboratoires.
    https://www.globalresearch.ca/8430-dead-354177-injuries-european-database-adverse-drug-reactions-covid-19-vaccines/5744002

    Si le raisonnement officiel dit que le rapport bénéfice-risque reste favorable au bénéfice, pour l'individu, le raisonnement serait que le risque est à 100% ou bénéfice 100% dans le meilleur des cas . Mais encore sur quels risques tombera-t-il et de quelle gravité, alors qu'il est bien portant sans aucune comorbidité. Il est impensable de faire prendre aux enfants de 12 ans bien portants, nés sains, un quelconque risque. en les vaccinant avec un candidat expérimental.

    En tout cas, à méditer.

    Chacun va soupeser les options possibles et fera son choix sans pression d'une quelconque influence. Pour autant qu'il possède un maximum d'information sur le produit vaccinal avec lequel il désire se faire injecter dans le corps.

    Je remercie tous les intervenants pour leurs précieuses contributions et j'en ai beaucoup appris par leur apport, ainsi, je remercie particulièrement Madame Herzog pour son courage, sa patience, sa bienveillance et sa persévérance dans cet énorme investissement. Grâce à elle, grâce à l'existence de son blog, nous gardons un bon moral, prêt à nous défendre lorsque ce sera nécessaire et nous n'allons pas sombrer dans le béni oui oui ignorant aussi vite.

  • La tendance des médecins est d'annoncer tous les décès survenant après la vaccination. C'est très bien pour étudier la question de l'innocuité des vaccins, mais, effet pervers, cela permet à des bablets de tout comprendre de travers (cela n'est pas votre cas) ou de s'en servir pour détruire le système politique et social contre lequel ils militent depuis des décennies (c'est votre cas d'ancienne députée communiste genevoise).

    Ces décès doivent être comparés avec les décès survenus chez des non-vaccinés en même état de santé et cela pour chaque catégorie d'atteinte à la santé. Pour déterminer pour chaque catégorie s'il y a ou non surmortalité parmi les vaccinés (matching). Où est donc l'étude qui démontre vos allégations ?

    Il est vrai que nous ne savons pas s'il y a effets secondaires indésirables à moyen et long termes, mais il faudrait arrêter de clamer que l'on a démontré que ces deux vaccins tuent à court terme parce que cela est faux et mensonger. Quant à tirer d'une table de décès survenus à court terme chez des vaccinés l'existence d'effet à moyen et long termes, c'est une errance.

    Certains ne supportent pas l'inconnu et clâment l'innocuité (Géo), d'autres clâment la dangerosité pour ne pas être anxieux, mais vous, vous le faites pour des raisons politiques : nous détruire. Je me demande s'il faut attendre que l'histoire vous juge.

    Et oui, si l'on meure sans mourir du covid (c'est de loin le plus répandu) on décède avec ou sans la vaccination. Les vaccins en question ne sont pas des vaccinations contre la mort en général mais seulement dans un cas d'une infection.

  • Oui, vous précisez très bien différents paramètres.
    Je désire ajouter un élément dont on tient très peu compte - sauf chez certains médecins rigoureux - à votre déclaration "Chacun va soupeser les options possibles et fera son choix sans pression d'une quelconque influence. Pour autant qu'il possède un maximum d'information sur le produit vaccinal avec lequel il désire se faire injecter dans le corps."
    Cet élément, c'est la connaissance de la complexité de son propre organisme qui comporte des éléments déjà affaiblis ou alors encore inconnus - jusqu'alors équilibrés par différents facteurs - et qui se déstabilisent sous l'effet des divers ingrédients du produit vaccinal. D'où les réactions très fortes comme des myopathies (https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-cinq-cas-de-myocardite-detectes-chez-des-personnes-vaccinees-avec-pfizer-20210430) ou encore bien d'autres problèmes qui sont assez nombreux pour que des victimes se regroupent :
    http://www.revahb.fr/Files/Other/Documents/2021-04-29-Courrier-ANSM.pdf.

    Contrairement à ce qu'affirme un commentateur supra qui croit que le risque pris par le vaccin est bien moindre que celui par la covid, je lui rappelle que quand on accepte un vaccin -forcément avec tous ses aléas - c'est un fait sûr alors que d'attraper la covid dépend de multiples facteurs qu'il est bien plus possible de gérer si on s'y applique.

  • @ Marlène Dupraz

    1. Le contrôle des risques d'être contaminé par la covid n'est pas simple et facile pour tous. Toutes ne sont pas comme vous ou Madame Dupraz des personnes âgées qui peuvent s'isoler et contrôler leur environnement.

    2. La covid est aussi à l'origine de cadiomyopathie. Auriez-vous des données comparatives :
    Cardiomyopathie sous covid v.
    Cardiomyopathie sous cominarty (vaccin Pfizer) v.

    Merci d'avance pour ce complément d'information.

  • Vous devriez lire l'édito de Pierre Veya dans le Matin-dimanche, page 16.
    "La nouvelle belle histoire des vaccins"...

  • 3 préoccupations me semblent caractériser ce texte  :
    l- il est idéologiquement à charge avec une argumentation parfois contestable : par exemple, il ne s’agit pas stricto sensu d’un équivalent OGM (l’intention est de dramatiser voire de faire peur et, de plus, ce n’est pas scientifiquement étayé).
    2- la question de la responsabilité médicale est clairement exposé; le texte exprime le refus du médecin d’être considéré comme un prestataire de service, un fonctionnaire aux ordres, un exécuteur patenté puisqu’il estime n’avoir plus son libre arbitre conféré par son statut de médecin .
    3- il met en perspective la question d’une ambiguïté de l’exercice de l’acte médical; où le médecin est invité à se défausser de sa décision en refilant la «patate chaude »au patient lui même , et ce, par crainte des conséquences judiciaires qui menacent (de plus en plus souvent) le praticien . Il me semble qu’il y a là une attitude quelque peu ambiguë, qui pervertie l’exercice médical. Quelque chose de l’ordre de la collaboration passive là ou un refus traduirait la cohérence entre le penser et l’agir du praticien .


    Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité.
    (partie du serment d’Hippocrate d’une incontestable modernité)

  • A ne pas manquer: la toute dernière intervention du Prof. Perrone

    https://www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-avec-le-pr-christian-perrone-covid-19-on-nest-plus-dans-letat-de-droit

  • "Certains ne supportent pas l'inconnu et clâment l'innocuité (Géo)"
    N'importe quoi ! Justement, j'accepte l'inconnu en fonction des dangers reconnus du Covid... Quant à la nocivité, une correspondante fait allusion à des cas de myocardites : 5 sur 13 millions de gens vaccinés... Encore faut-il prouver qu'il y a une réelle corrélation avec le vaccin, soit dit en passant.

  • Si vous étes médecin praticien, quelle sentiment avez vous face à cette situation Covimédienne qui avance ses pions sans que les associations de médecins soient consultés et sans que celles-ci n'aient reçu de message de la part de leur faitière: l'Ordre des Médecins. A moins que la profession ne se soit déjà exprimée et que cela m'ait échappé.

    J'ai l'impression personnelle que nous vivons déjà dans un tombeau sans lumière.
    Il y a beaucoup de questions pour l'instant . Les certitudes de certains intervenants, ici, ne nous éclairent pas davantage. C'est frustrant.
    Donc cherchons encore.


    https://www.globalresearch.ca/identifying-post-vaccination-complications-causes-analysis-covid-19-patient-data/5744016
    Le texte en anglais est beaucoup plus lisible et plus précis.

    Citation
    : ..."2. Qu’en est-il des problèmes neurologiques signalés?
    Il y a deux préoccupations neurologiques majeures liées aux vaccins COVID. Ce sont les protéines de pointe et les nanoparticules lipidiques qui transportent l’ARNm dans la cellule. Ils sont tous deux capables de passer par la «barrière céphalo-encéphalique» qui maintient généralement le cerveau et la moelle épinière complètement isolés des entrants dans le corps. Il n’y a tout simplement pas eu assez de temps pour savoir quels problèmes cérébraux et à quelle fréquence un problème cérébral se développera à partir de cela. De nombreux scientifiques s’inquiètent de la maladie à prions (maladie neurodégénérative du cerveau)."

    Autre extrait:
    Chers Sirs/Mesdames,
    « En tant que médecins et scientifiques, nous appuyons en principe l’utilisation de nouvelles interventions médicales qui sont développées et déployées de façon appropriée, après avoir obtenu le consentement éclairé du patient. Cette position englobe les vaccins de la même manière que la thérapeutique.

    (mais) nous sommes préoccupés par le fait qu’il y a eu et qu’il y a toujours eu un examen inadéquat des causes possibles de maladie ou de décès dans ces circonstances, et surtout en l’absence d’examens post-mortems. ... Lire la suite ci-contre.

    https://www.globalresearch.ca/terminate-emergency-use-authorization-eua-complete-phase-3-trials/5743896

    Note personnelle. En effet, la pertinence des critères pour les comparaisons nécessite aussi qu'on ne se trompe pas dans l'attribution des causes ou des relations. Les identifier est primordial.
    En cherchant un peu, on trouve beaucoup de sites spécialisés, de spécialistes et d'instituts qui l'ont fait avec de nombreuses variantes dans leurs requêtes de recherche.



    Mais derrière la campagne vaccinale, je pense qu'l y a un autre projet de biotech. La première étape: ID 2020. Nous y sommes. Cette ambition connaitra-t-elle des limites, un jour? Pour l'instant, elle débute sur nous.

    On a le passeport national pour le droit de citée, à l'avenir, il faudra le passeport sanitaire pour le droit de vivre. Autrement que se passera-t-il?

    https://free21dk.org/wp-content/uploads/2021/04/UK_VERSION_SORENSEN_VACCINE_PASSPORT.pdf

  • Position personnelle. Se vaccinent ceux qui le souhaitent et l'acceptent de manière éclairée! Aucune discrimination de quelque nature que ce soit entre vaccinés et non vaccinés! Donc aucun passeport vaccinal! Punkt Schluss!

  • Cher M. Davier,
    Lors d'une crise sanitaire majeure, comment appelez-vous la personne qui, par peur, refuse de prendre sa part dans l'effort commun ?

    De mon côté, je suis fier de faire ma part l'intérêt commun.

  • @ Je suis

    L'intérêt commun ou l'intérêt des vieux ? Les moins vieux, victimes inutiles de confinements n'ont-ils pas déjà pris part à l'intérêt commun ?

    Et puis quoi, vous n'avez pas confiance en la fonction protectrice de vos deux injections et de la troisième qui se profile ?

    Enfin, faute de savoir quels sont les effets secondaires à long et moyen termes, comment pouvez vous savoir que la vaccination des jeunes de moins de 30 ans est d'intérêt commun ?

    Je vous rappelle que le PDG de Pfizer ne voit pas de problème quant à l'efficacité de son vaccin contre les variants, indien (aux six et non deux mutations) y compris. Moi non plus d'ailleurs puisque le répertoire de mutation dans la région RBD est faible. Ah oui, vacciné ou pas, je n'irai pas dans les lieux (en Suisse) où ce truc sera obligatoire. Pas plus que je ne vais me faire ficher sur une terrasse. Et si je ne peux plus aller travailler ? Et bien je ferme la boîte et vous laisse avec quelques chômeurs de plus.

  • Bien d'accord avec vos arguments, CEDH. Je n'irai pas non plus là ou un éventuel passeport serait demandé, et ceux qui en pâtiront seront hélas les établissements concernés, non leurs clients potentiels! Après tout, on pourra toujours s'acheter ses bières dans les magasins!

    Alors, pour répondre à Je suis, en effet, du moment qu'on est vacciné, on est protégé! Dans ce cas, pourquoi se soucier de ce que font les autres? Parfois, l'intérêt commun a bon dos!

  • De plus, personne ne lit les commentaires de plus de 5 lignes.
    Ce faisant, le certificat international de vaccination de l'OMS est destiné à passer les frontières de pays qui requièrent cette prévention (fièvre jaune, choléra, variole, etc.). Pourquoi ajouter un document de voyage supplémentaire, alors que ce n'est franchement pas pratique à transporter et manipuler on the spot ?

  • @ Rabitt 5 lignes

    Bien voyons parce ledit papier est falsifiable. De plus, vous avez le droit que l'on ne sache pas si vous êtes vacciné, avez été atteint de la covid ou été testé suffisamment récemment.

    D'ailleurs la solution "pharmasuisse" ne satisfait pas aux exigences légales de l'article 6a loi Covid 19 puisque le certificat doit "..(..).. doit être conçu de manière que seule une vérification décentralisée ou loca­le de son authenticité et de sa validité soit possible ....".

  • "Donc aucun passeport vaccinal! Punkt Schluss!" Donc test PCR obligatoire pour rentrer en France pour tout le monde, même les vaccinés ? Vous trouvez cela juste ? Moi pas, mais alors pas du tout. Un test PCR n'est qu'un instantané sans trop de signification et ne garantit pas que vous n'avez pas été infecté durant les 72 heures de délai demandées. C'est un non-sens et j'espère que les gens qui ont eu le courage et l'intelligence de se faire vacciner n'en auront plus besoin...
    Si vous ne voulez pas vous faire vacciner, pas de problème. Mais acceptez-en les conséquences logiques.

  • A Géo: Le problème: il n'existe pas de conséqueces logiques dans la crise du Covid ! Les tests PCR n'ont pas été conçus pour savoir si une personne est positive au Covid et les cycles d'amplification au-dessus de 25 fois fournissent des résultats totalement faux ! Ceci est expliqué en boucle depuis des mois par de très nombreuses personnes très expérimentées. Il serait temps de le comprendre !

  • "Amplification au-dessus de 25 fois"

    Vous n'avez visiblement pas compris comment fonctionne les tests pcr. Très drôle votre remarque.

    https://www.heidi.news/sante/l-oms-affirme-t-elle-vraiment-que-les-tests-pcr-ne-sont-pas-des-outils-diagnostiques

    (Article payant)

  • A l'hôpital cantonal doivent être considéré comme patient hors-covid-19 ceux qui ont un RT-PCR négatif ou positif avec un ct supérieur à 35. Et le nombre de ct n'est pas indiqué dans la communauté (c'est-à-dire hors de hôpital).

    Cela dit que l'on isole une personne parce que elle pourrait être atteinte sans que l'on ne soit sûr ne me choque nullement. Il est un risque que la collectivité ne peut pas prendre.

    Quant à Geo il peut être porteur du virus parce qu'il peut être malade et donc porteur du virus.

    Peut-il être porteur du virus sans maladie ? Cela semble être réduit. Mais alors la France dont il se plaint devra tenir compte du fait qu'il n'est pas vacciné à l'Astrazeneca parce que là la transmission demeure plus importante au vu du nombre important des cas de peu de gravité demeurant sous Astrazeneca.

    Un passeport vert à plusieurs vitesse ?

  • Il manque à cette liste une information :
    Les labos ont obtenu une dérogation de mise sur le marché à cause de l'URGENCE SOUS condition d'absence d'autre remède.
    Et vous SAVEZ comment les remèdes proposés ONT ÉTÉ INTERDITS !
    Les médecins proposant des soins efficaces ont ÉTÉ TERRORISÉ par l'ordre des Médecins. Sans cette chasse/destruction des remèdes alternatifs : la dérogation des vaccins DISPARAISSAIT.

    Je résume : je suis au courant que les remèdes alternatifs ont été occultés par la violence PAR les INSTITUTIONS des ÉTATS et des médecins corrompus.

  • rabbit@ "Pourquoi ajouter un document de voyage supplémentaire, alors que ce n'est franchement pas pratique à transporter et manipuler on the spot ?"
    Non, il n'y a pas de problème. Vos vaccinations sont indiquées sur le certificat international et donc il n'y a pas besoin d'autres certificats. Sauf le PCR si des Etats ultra-égalitaristes veulent l'imposer aux gens vaccinés par respect pour les anti-vaccins...
    CEDH@ Vos critiques manquent sérieusement de bon sens. Vous rendez-vous compte que vous avez écrit ceci : "Quant à Geo il peut être porteur du virus parce qu'il peut être malade et donc porteur du virus." ?

  • Et bien oui mon Cher Geo il n'est pas exclu que vous soyez atteint de la covide malgré votre vaccination à ARNm médicinal. Si donc vous êtres malade (maladie légère à modérée) vous êtes porteur du virus. Et si vous êtes porteur du virus vous pouvez le propager.

    Le phénomène est clairement plus accentué avec le vaccin Astrazeneca dès lors que le taux de maladie peu grave, mais contaminante, est très élevé. Ainsi il faudrait faire sur les certificats "verts" une différence entre les vaccinés première classe et les autres.

    Comment préciser de quel vaccin il s'agit si l'on indique pas que la verdeur de votre passeport vaccinal provient d'un vaccin ? Pensez-vous que les pays qui ont utilisé ou utilisent le vaccin Astrazeneca soient disposés à faire une différence ? Particulièrement la France dont vous vous plaigniez ?

    Je crains que vous vous soyez "fait avoir".

  • @ Geo

    Votre certificat vaccinal est aisément falsifiable. Beaucoup n'ont pas même le tampon fédéral (comme avec la fièvre jaune) sur leur carnet jaune OMS.

  • "Nous sommes foutus, mais il est néanmoins rassurant de constater que la situation correspond exactement à ce que nous avons prévu" . C'est un peu ça le discours politique du moment, non ? Justifier au lieu d'anticiper.

  • Cher CEDH,
    Affirmer doctement des sottises, reste des sottises.

    Pfizer
    https://www.pfizer.com/news/press-release/press-release-detail/real-world-evidence-confirms-high-effectiveness-pfizer

    Le vaccin diminue significativement (94%) le nombre de personnes asymptomatiques (après la 2e dose + 2 semaines).

    Moderna
    https://academic.oup.com/cid/advance-article/doi/10.1093/cid/ciab229/6167855

    Etc etc

  • A Je suis; Sachez que certaines personnes ayant étudié les documents de Pfizer estiment que les vaccins sont très dangereux car les personnes vaccinées pouraient être contagieuses ... Voilà un lien à ce propos:
    https://lilianeheldkhawam.com/2021/05/03/les-personnes-vulnerables-semblent-penalisees-par-le-vaccin-pourquoi-persister-sont-ils-devenus-des-indesirables/

  • @ Je suis

    Je n'ai jamais nié que les vaccins à ARNm protègent largement à ce jour de graves conséquences du covid celui qui est vacciné. Essayez donc de ne pas me confondre avec d'autres.

    Quelque chose comme six pour cent des vaccinés deviennent tout de même malades et sont donc porteur du virus et contagieux, contagieux dès avant que ne se manifestent les premiers signes et symptômes.

    Qu'en est-il des des 94 % de vaccinés restants ? Certes, il ne deviennent pas malades et c'est tant mieux. Mais est-il exclu qu'ils deviennent contagieux pour être porteur du virus dans les voies aériennes supérieures ?

    L'étude que vous mettez en avant tend à démontrer que les asymptomatiques vaccinés sont dans 1.4 % des cas porteurs du virus alors que les non-vaccinés asymptomatiques sont porteurs dans 3.2 % des cas. Ainsi, si la vaccination réduit de 94 % la maladie, elle ne réduit que de 60 % le portage du virus chez les asymptomatiques. Au vu de la forte transmissibilité du variant anglais (R0 supérieur à 3) les vaccinés ont donc une propension naturelle à suffisamment propager le virus pour amplifier l'épidémie (puisque 3 x 0.4 =1.2 et que 1.2 est supérieur à 1 et, qu'en plus, il faut tenir compte des malades vaccinés).

    Je ne parle même pas des vaccinés Astra-Zeneca.

    Pour tout vous dire, cher "je suis", je pensais que les résultats de la vaccination sur la portance virale aurait été meilleurs. Merci de votre honnête information.

    En conclusion et en se fondant sur l'étude que vous avez cité, il est indubitable :
    - Qu'à titre individuel il faut se méfier des vaccinés.
    - Qu'à titre collectif ceux-ci doivent continuer à faire l'objet de la plupart des mesures populationnelles.

    Il est possible que la situation soit meilleure que celle qui ressort de l'étude par vous citée. Il faudrait sans doute tenir compte des charges virales pour être plus exact. L'évolution dans les situations quasi-expérimentales grandeur nature nous le dira.

  • https://www.heidi.news/sante/l-oms-affirme-t-elle-vraiment-que-les-tests-pcr-ne-sont-pas-des-outils-diagnostiques

    (Article payant)


    Et déjà payé très chèrement à Annick Chevillot, à cause des secondes que j'ai perdues à le lire, et à cause de la rareté de l'ignorance et de l'arrogance de la pseudo scientifique. Elle ferait mieux de rester dans ses domaines de confort: la propagande des cosmétiques, des diététiques et des diurétiques.

  • "Votre certificat vaccinal est aisément falsifiable." Du moment que c'est inscrit sur mon certificat international, avec Stempel et tout, cela m'est égal. TOUT est falsifiable...
    Le test PCR aussi...

  • @ Geo

    Vous vous en fichez mais la société ne s'en fiche pas.

    Des mesures rendant la falsification bien plus difficile peuvent être prises. Pour prendre un exemple extrême on pourrait intégrer cette information dans votre passeport, le vrai et classique passeport, lors de son processus de fabrication. Cela n'est pas ce qui sera fait, la fiabilité du contrôle pourrait être moindre, mais largement dissuasive au point que les tricheurs en nombre réduits n'auront aucune influence épidémiologique, alors que pour votre bien être individuel un tricheur ne vous dérangera pas puisque vous êtes vacciné.

  • Un des effets collatéraux le plus
    remarquable du ou de la covid 19 est la cacophonie qui crée une inquiétude démesurée

  • Sachez qu'il existe aussi des médecins courageux qui refusent de vacciner leurs patients et ce matin j'en ai rencontré un. Cela fait du bien de rencontrer un médecin qui refuse d'appliquer les consignes des autorités ... Combien sont-ils en Suisse romande ?

  • Michèle Herzog@ Mais qu'est-ce qu'un médecin ? Qqn qui a étudié la médecine dans les grandes lignes mais n'est pas forcément au courant de ce qui se passe dans la recherche. Un généraliste à peine mieux au courant que vous et moi. La médecine est un domaine beaucoup trop vaste pour un médecin de terrain. Son avis est certes utile mais absolument pas déterminant. Malheureusement, certains continuent de se prendre pour dieu le père dès la fin de leurs études...

  • A Geo: Non, certains médecins sont des passionnés qui recherchent quels traitements pourraient être utiles et en plus ont le courage de ne pas suivre au doigt et à l'oeil les directives des autorités. Certains médecins sont allés travailler en Afrique et ont pris l'habitude de rechercher des traitements bon marché et à se débrouiller seuls sans recevoir de directives !

  • Mme Herzog,

    Ceux qui recherchent et trouvent dans les labos de Biontech (et d'autres petites boîtes) un vaccin sont aussi des médecins. Et s'il ne sont pas formellement des médecins alors ce sont des Pasteur des temps modernes. J'ai du respect pour ces gens qui, en cours de recherche de thérapies contre le cancer étaient en train de se se mettre lentement aux vaccins (en suivant une évolution prudente) et qui, subitement, ont accéléré pour cause d'urgence. Après le reste est une autre discussion ....

  • "Certains médecins sont allés travailler en Afrique " C'est ce qu'il ne fallait pas m'écrire... J'ai rencontré un coopérant de l'Est qui m'a raconté qu'il donnait de l'essence à boire pour lutter contre le ver solitaire. En général, c'est plutôt le ver qui meurt...
    Et à part ça, ils font leurs petites recherches personnelles sur le dos de qui, ces médecins ? Vous ne voyez aucun problème ?

  • vaccin ou pas de tel ou tel fabriquant etc etc voilà bien comme toujours des controverses assez inutiles à mes yeux. Je souhaiterais plutôt qu'on sache enfin élever le débat pour que sorte quelques positivités à cette pseudo-pandémie.
    ainsi on n'oublie les questions sur ce qu'est l'immunité, sur ce qu'est notre acharnement à "être contre", sur ce que sont les résultats d'études dont Nature reconnait que 50% sont erronées. Ah nous voici dans un beau monde mais n'oublions pas que c'est nous même qui l'avons construit !!! Alors poussons un peut plus loin le bouchon (comme on dit en France) plutôt qu'a perdre son temps à vacciner ne pourrions pas nous intéresser à une véritable science ? je veux parler ici de la Psycho-Neuro-Endocrino-Immunologie dont les fondements nous apprennent que l'immunité découle d'un ensemble de choses et d'événements complexe et en premier lieu la discorde... Osons relire les manuels de médecine et déchirons les pour changer de paradigme !!! il serait temps que la Covid -19 produise du nouveau ! La PNEI ouvre des portes salutaires à la santé et même au bien-être de l'homme partout sur la terre. Aucun vaccin ne le fera. Je remercie cette Dame médecin mais comme tous les doctorants de tous poils je leur demande une ouverture d'esprit capable de leur permettre une vision holistique du monde du vivant ... pour en savoir plus :http://aspu.over-blog.com/2021/05/bonjour-a-toutes-et-tous-je-suis-heureux-de-vous-presenter-mon-dernier-ouvrage-qui-je-l-espere-permettra-de-mettre-un-peu-d-ordre-da?fbclid=IwAR11DHzQlVZQ1L7IWhjjxkkKd7kShxj8KDulkAmeoMPiEPQcq1Hw9aqfMto

  • A Géo: Ces médecins ne font pas de petites recherches personnelles. Ils étudient ce qui est publié par des scientifiques sérieux, sans conflits d'intérêts ! Et quand ile prescrivent un médicament, par exemple de l'ivermectine, ils sont parfaitement capables de voir si le traitement fonctionne ...
    Naturellement, c'est plus simple pour certains d'appliquer les décisions incompréhensibles de l'OMS et des autorités de santé.

  • Comme ceux qui bricolent avec l'hydroxychloroquine dont il est démontré qu'elle est inefficace et qui fut propulsé par le professeur très marseillais et très proche de certains politiciens, le dénommé Raoult ?

    Sur la méta analyse Fiolet démontrant l'inefficacité de l'hydroxychloroquine :
    https://www.youtube.com/watch?v=hwE6HAg4o_8

    Sur les noirceurs de Raoult :
    https://www.youtube.com/watch?v=TDyIjXZEm_8

  • Michèle Herzog & les autres@ Lisez l'article p.17 de 24 Heures (donc probablement chez TdG...) sur l'attitude de l'Allemagne envers les personnes vaccinées. Cela avance et cela m'étonnerait que la France continue dans le style Alleingang, vaccin + PCR...

  • Allez donc vous promener en Allemagne puisque vous êtes suffisamment âgé pour être vacciné. Surtout à partir de 22 heures. On verra s'ils reconnaissent le carnet jaune dont il ne pourront vérifier l'authenticité. Vous avez réprimé et endetté la jeunesse, qui n'a rien à faire de cette maladie, pendant plus d'une année et maintenant vous réclamez des privilèges liés à votre vaccination et donc à votre âge. Indécent.

  • "On verra s'ils reconnaissent le carnet jaune dont il ne pourront vérifier l'authenticité." Même les Africains le reconnaissent. C'est dire...
    "Vous avez réprimé et endetté la jeunesse, qui n'a rien à faire de cette maladie, "
    Moi, j'ai fait ça ? J'avais déjà compris que vous aviez une certaine tendance à délirer, mais là, cela devient grave...
    Je ne réclame pas des privilèges, mais mes droits. Que des gens n'aient pas envie de se faire vacciner, c'est le leur. Mais les États ont le droit de protéger leurs citoyens en exigeant que ceux qui veulent venir chez eux soient vaccinés. Je les comprends parfaitement. Par contre, j'ai de la peine avec le fait que certains, trop pollués par un esprit égalitariste délirant, refusent de faire cette différence. Et si la France refusait à ses citoyens le droit de conduire une voiture, puisque certains n'en sont pas capables ? Cela vous conviendrait ?
    Indécent ? Vous dites cela pour me faire plaisir, mais vous me flattez trop...

  • Mais que veulent-ils enfin, Géo? Que l'état-providence leur implante un puce électronique dans la nuque, avec chaîne ADN, livret de service, arbre généalogique, casier judiciaire et compte bancaire? Qui est Cédric-Emmanuel-Daniel-Hector: un clone de la série programmée par ce même état-providence à des milliers d'exemplaires pour lui servir d'homme à tout faire, de bête de somme et de chair à canon?

  • Et bien non Geo votre carnet jaune (n'importe qui peut compléter le sien) ne vous sera pas pour longtemps d'une grande utilité pour le covid. J'imagine d'ailleurs que l'on va commencer à s'en méfier pour la fièvre jaune. Il vous faudra une version sur support électronique ou peut-être sur papier, moins aisément falsifiable, qui permettra, au passage de vous suivre à la trace puisque le QR-code sera flashé.

    Et bien oui Geo tout ce barnum covid, fort coûteux au demeurant, ne profite pas aux jeunes mais bien aux personnes âgées dont vous êtes. Alors venir réclamer "votre droit" est irritant. D'ailleurs, sur quelles normes de droit se fonde "votre droit" ?

  • Comme Géo est vacciné on pourrait lui proposer de se faire tatouer le QR-code :-)

  • Le site a mis à jour.

    https://www.covidtruths.co.uk/2021/03/dr-reiner-fuellmich-pcr-lawsuit-update-march-2021/

    A propos de la Suisse. La pourriture prend parfois de tournures cocasses. On refile la camelote plus loin.
    extrait: "Et une autre chose qui était intéressante, c’était la Suisse, parce qu’il s’agissait de l’AstraZeneca et ils ont dit, eh bien la Suisse n’est pas dans l’UE, ils font une autre évaluation comme nous le faisons, cela ne signifie rien que la Suisse refuse de continuer avec AstraZeneca."

    W: À ce sujet, il semble vraiment que les gouvernements agissent comme des vendeurs de voitures d’occasion parce que maintenant ils achètent à un certain prix, ils ont marchandé leur chemin, ils ont pris en charge la responsabilité du producteur, et le producteur leur a garanti un prix inférieur et maintenant ils ont acheté ces vaccins avec ces injections et la Suisse ne veut pas injecter sa population muette et veut maintenant, parce qu’ils ne pensent pas que c’est sûr, et ils veulent le vendre à un autre pays? C’est vraiment aussi stupide que ça."

  • "Comme Géo est vacciné on pourrait lui proposer de se faire tatouer le QR-code :-)" Décidément, l'humour est un bon révélateur de la personnalité des gens. Si je tiens à mon carnet jaune, c'est que je ne veux pas mêler d'électronique à tout ça. Pour des raisons que tout le monde connaît. A part ça, votre proposition correspond à ce que les Allemands ont fait aux prisonniers des camps. Vous avez l'humour SS...
    En plus, j'ai un mépris profond pour les tatoués de tous genres...

  • C'est là Géo : https://youtu.be/P7Na6IVU4Sk

  • @ Geo

    Votre référence au national-socialisme frise le (QR)-code. Cela est dans doute dû au fait que vous ignorez le sens de "-:)". Apparemment vous êtes largué et devrez larguer votre carnet jaune pour un nouveau papier. Ceux qui flasherons votre QR-code papier seront électroniquement équipés et vous serez suivi à la trace.

    Bon, pour ce qui est de vos droits, j'en ai fini avec vous.

  • Voici une autre liste de questions qu'il est bon de voir être rassemblées tant les infos venues de toute part nous bousculent au point qu'on peut en perdre la tête!
    https://aphadolie.com/2021/05/12/covid-19-questions-a-se-poser-avant-de-se-faire-vacciner/

  • Le consentement éclairé semble répondre à la plus élémentaire nécessité d'informer les personnes désirant se soumettre à la vaccination. Trop de gens font une confiance aveugle dans les autorités au seul motif qu'elles prétendent détenir la vérité. Il n'en n'est pas ainsi surtout dans cet épisode sanitaire ou les débats contradictoires ont été bannis. Bien sûr ce consentement doit s'efforcer d'être parfaitement impartial et ne doit énoncer que des réalités vérifiées et doit aussi être sans cesse réactualisé à la lumière des découvertes scientifiques.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel