Famille - Page 4

  • Suisse - Sri Lanka: Trafic de bébés depuis les années 1970 à 1997.

    Imprimer

    Bonjour,

    Voilà une nouvelle affaire bouleversante. Dès les années 1970, des fermes à bébés ont été créées au Sri Lanka dans le but de les faire adopter car cela rapportait beaucoup d'argent aux intermédiaires se trouvant au Sri Lanka. Ce trafic était illégal, mais en Suisse les autorités ont fermé les yeux alors qu'elles avaient été alertées.

    Les bébés adoptés en Europe sont devenus adultes et ont fait des recherches ce qui a permis de découvrir ces pratiques scandaleuses, basées sur la corruption.

    Voilà l'article publié par 20 Minutes:

    https://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Adoptions--les-autorites-ont-detourne-le-regard-12347250

    Un témoignage très bouleversant a été publié dans le journal 24 Heures de ce 29 février. Heureusement, cette jeune-femme habitant en Suisse allemande a pu retrouver sa mère biologique.

    En Suisse, l'association "Back to the roots" aide les enfants sri lankais adoptés à retrouver leurs parents biologiques ce qui n'est pas facile, car les documents sont souvent faux ou absents. Voilà le lien de cette association: https://backtotheroots.net/?lang=fr

    Il va être très intéressant de voir comment la Suisse va accepter de dédommager ces nouvelles victimes. J'espère aussi que, cette fois, on retrouvera en Suisse une partie des personnes responsables de ce trafic ayant duré jusqu'en 1997. Certaines de ces personnes sont donc toujours en vie. Affaire à suivre.

    Merci aussi de signer et de diffuser cette pétition réclamant que les abus d'autorité réalisés en Suisse après 1982 soient étudiés par une Commission Indépendante d'experts comme cela a été le cas concernant les 60'000 enfants placés entre les années 1930 et 1981. Voilà le lien de cette pétition:  http://chng.it/TXzcGCJm5D

    Merci de diffuser cet article. Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Lausanne: Rassemblement le 25.2.2020 dès 15h30 devant le Grand Conseil

    Imprimer

    Bonjour,

    Je viens d'apprendre par une internaute que Mme Patricia Wild organise un événement public le mardi 25 février 2020 devant le Grand Conseil vaudois, rue Cité-Devant 13 à Lausanne, pour dénoncer les abus du DFJC (Département de la formation, de la jeunesse et de la culture) et de ses services. Voilà le lien sur Facebook concernant cet événement:

    https://facebook.com/events/s/dfjccollectif-citoyen-alertes-/210360186686666/?ti=icl

    Et voilà le lien Facebook concernant Mme Patricia Wild:

    https://www.facebook.com/patricia.wild.1614

    Félicitations à cette personne qui organise cet événement qui aura aussi lieu les mardis suivants jusqu'au 10 mars. Merci de diffuser ce message à vos amis et aux personnes qui subissent les abus de ce service. Cet événement permettra aux victimes de se rencontrer et de s'organiser afin que ces abus cessent.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Votation du 9 février sur l'initiative de l'Asloca pour des loyers abordables.

    Imprimer

    Bonjour,

    Concernant l'initiative proposée par l'Asloca, voilà un article très intéressant écrit par M. Grégoire Junod, syndic de Lausanne. Il a fait une recherche intéressante et n'utilise pas la langue de bois.

    https://www.24heures.ch/signatures/reflexions/affirment-loyers-baissent-farce/story/27197967

    Il est bien clair que les milieux de l'immobilier ont utilisé ces dernières dix années tous les moyens possibles et imaginables pour augmenter les loyers de façon totalement scandaleuse, ce qui n'a pas été très difficile à effectuer car les contrôles n'existent pas. Si des contrôles efficaces existaient réellement, la situation n'aurait pas autant dégénérer.

    J'ai aussi constaté que dans certaines communes, à Pully par exemple où il est très difficile de trouver un appartement à un prix abordable, eh bien des appartements sont totalement vides depuis des années. Ils sont utilisés simplement comme boîtes aux lettres et personne n'y habite ! Alors que les appartements disponibles sont très rares.

    Les milieux de l'immobilier ont tellement tiré sur la corde qu'il ne faudra pas qu'ils viennent pleurer si l'initiative de l'Asloca, réclamant 10% de loyers abordables, est acceptée par les citoyens qui en ont assez de voir tous les prix grimper de façon illimitée et incompréhensible (augmentations non justifiées). 

    J'espère très vivement que tous les jeunes qui se battent pour une amélioration du climat iront voter car ils sont aussi concernés par ces loyers qui les empêcheront de se loger dans des conditions acceptables.

    Dans le canton de Vaud, j'espère aussi que de nombreux jeunes voteront pour Juliette Vernier, la jeune candidate tirée au sort pour l'élection complémentaire au Conseil d'Etat, et qu'ils en profiteront aussi pour voter pour l'initiative proposée par l'Asloca.

    Merci de diffuser cet article, surtout auprès des jeunes, qui n'ont pas l'habitude d'aller voter.

    Et n'oubliez pas de voter avant le 9 février !

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.