Suisse - Page 25

  • Covid-19, Dépakine, Swissmedic: quels liens ?

    Imprimer

    Bonsoir,

    Concernant le vaccin en Suisse permettant de se protéger de la maladie Covid-19, il ne sera pas obligatoire, mais attention aux conséquences qui risquent d'être très graves si vous refusez ce vaccin ... Voilà ce qu'en dit un professeur de droit. Article à lire très attentivement:

    https://www.20min.ch/fr/story/vaccin-obligatoire-on-pourra-toujours-le-refuser-mais-avec-consequences-619713795117

    Coïncidence extraordinaire: Cette semaine, en pleine 2e vague de Covid-19 (ou en pleine 2e épidémie du virus ayant muté), une première personne victime de la Dépakine a enfin pu s’exprimer dans un tribunal à Genève.

    Pour rappel, la Dépakine est un médicament fabriqué par Sanofi qui ne doit pas être prescrit aux femmes enceintes car ce médicament crée des malformations au niveau du bébé. Les alertes à ce sujet ont été lancées dès les années 2000-2003, mais en Suisse la Dépakine a continué à être prescite à des femmes enceintes jusqu'en 2015 ! Les deux liens ci-dessous permettent de comprendre pourquoi.

    Concernant la Dépakine, deux sujets ont été traités au 19h30 de TSR1. Le premier sujet concerne l'audience qui vient d'avoir lieu et le second sujet concerne les déclarations très courageuses et claires de la Conseillère nationale Mme Brigitte Crottaz (médecin) expliquant que Swissmedic a deux casquettes ! Voilà le lien (voir le 6e et le 7e sujet):

    https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/19h30?urn=urn:rts:video:11747758

    Puis, toujours au sujet de la Dépakine et de Swissmedic, M. Thierry Buclin, chef du service de pharmacologie du Chuv s'est également exprimé:

    https://www.rts.ch/play/tv/forum-video/video/temoignage-au-proces-de-lantiepileptique-depakine-a-geneve-interview-de-thierry-buclin?urn=urn:rts:video:11747659

    Grâce à ces déclarations faites par des professionnel(le)s, nous apprenons donc que Swissmedic a deux casquettes:

    1. Swissmedic fournit les autorisations de mise sur le marché suisse des médicaments. Et ce sera la cas pour le futur vaccin contre la maladie Covid-19.

    2. Swissmedic est responsable de la pharmacovigilance. Swissmedic doit donc traiter les plaintes et les alertes et, si nécessaire, retirer un médicament du marché (en avertissant les médecins et les patients concernés).

    Ces deux activités, réalisées par la même entité, devraient être totalement séparées et effectuées par deux entités totalement indépendantes l'une de l'autre. Je suis sidérée de constater que ce problème de double casquettes est parfaitement connu et que personne, au niveau de nos autorités, ne réagit. Dans ces conditions, comment les citoyens peuvent-ils continuer à faire confiance aux autorités ?

    Grave problème supplémentaire: Nous apprenons par Mme Brigitte Crottaz que Swissmedic est financée à 85 % par des entreprises pharmas ! Il existe donc d'énormes enjeux financiers, des conflits d'intérêts et aucune indépendance de Swissmedic vis-à-vis des pharmas. Cela doit cesser !

    Cela ressemble à la situation de l'OMS qui est également financée à 80% par des fondations ou des entreprises pharmas ! Ce qui est inadmissible et nuit très gravement à la crédibilité de l'OMS. Cela aussi doit cesser.

    L'affaire de la Dépakine nous montre que les victimes doivent se battre pendant des années pour arriver à être entendues. Il s'agit d'un combat de David contre Goliath. Les familles qui ont décidé d'obtenir que la vérité soit révélée sont extraordinaires car d'une part elles doivent s'occuper d'enfants malades et d'autre part doivent faire avancer la procédure judiciaire, ce qui demande une énorme énergie.

    Cette affaire de la Dépakine nous montre aussi qu'il va falloir réagir très vigoureusement contre un futur vaccin, probablement non testé de façon suffisante, dont les effets secondaires seront en partie inconnus et qui risque d'être accepté facilement par Swissmedic, étant donné que Swissmedic n'est pas une entité indépendante des pharmas.  

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s dans toute la Suisse.

    Merci d'avance pour vos commentaires (texte succinct). Meilleures salutations. 

    Mise à jour du 15.11.2020:

    En France, suite à l'énorme scandale sanitaire lié à la Dépakine, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), ce qui correspond à Swissmedic en Suisse, a été mise en examen. Voilà un article à ce sujet publié le 9.11.2020:

    https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/11/09/scandale-de-la-depakine-l-agence-du-medicament-mise-en-examen-pour-homicides-involontaires_6059144_3224.html

    Voilà l'article publié sur mon blog en janvier 2020 concernant la Dépakine:

    https://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2020/01/06/grossesse-alerte-concernant-les-antiepileptiques-303618.html

    Merci de signer cette pétition réclamant la liberté d’accepter ou non un vaccin en Suisse et que le contenu exact du vaccin soit connu : http://chng.it/2dwMK5FD

    Mise à jour du 15.7.2021: Swissmedic ayant autorisé début juin 2021 les vaccins contre le Covid pour les enfants dès 12 ans, j'ai créé le 20 juin 2021 une nouvelle pétition réclamant la réorganisation immédiate de Swissmedic. Voilà le lien:

    http://chng.it/GcdhqF9WGh

    Merci de la signer et de la diffuser.

  • Covid-19: Documentaire Hold-up réalisé par des professionnel(le)s ayant d'autres idées ...

    Imprimer

    Bonjour,

    Depuis mi-mars 2020, j'ai essayé sur ce blog de publier des articles fournissant les idées de personnes compétentes dans leur domaine, ayant des idées différentes concernant cette pandémie de Covid-19 de celles de nos autorités et de la presse officielle. Ce fut un travail extrêmement intéressant et enrichissant. Naturellement, cela a donné lieu à de très nombreux commentaires que j'ai publiés en essayant de ne pas les censurer, pour autant qu'ils respectent la Charte de la TDG, afin que tous les avis puissent s'exprimer.

    Tous ces professionnel(le)s très courageux ont accepté de participer à ce film documentaire de 2h40 dans lequel leurs avis sont réunis. Documentaire de Pierre Barnérias et Christophe Cossé. Voilà le lien:

    https://www.facebook.com/1567613183/posts/10216799177682922/?d=n

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s.

    Merci d'avance pour vos commentaires (textes succincts). Meilleures salutations.

    Mise à jour du 14.11.2020: Ce documentaire a suscité une avalanche de réactions outrées de la part des personnes qui soutiennent les explications officielles liées au Covid-19 et qui, souvent, se targuent de défendre la liberté d'expression ! Puis la censure est intervenue sur de nombreuses plateformes ce qui montre enfin aux citoyens qui en doutaient encore que la censure est très efficace. D'où l'article très intéressant publié par M. Jean-Dominique Michel, intervenant dans ce documentaire. Je vous en conseille très vivement la lecture. Voilà le lien:

    https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/11/13/hold-up-panique-injures-censure-et-miracle-310658.html

     

  • Zurich: Pièce de théâtre expliquant le combat de Mme Yasmine Motarjemi contre Nestlé.

    Imprimer

    Bonsoir,

    Mme Yasmine Motarjemi, responsable de la sécurité alimentaire au plan mondial chez Nestlé depuis l'an 2000, a eu le courage d'émettre des critiques concernant justement la sécurité alimentaire. Cela n'a pas plu et elle a subi ensuite, sur son lieu de travail, un harcèlement psychologique (mobbing) pendant des années. N'ayant pas accepté une proposition de "placard doré" faite par la direction, elle a été licenciée en 2010.

    Puis Mme Motarjemi a intenté un procès à Nestlé dès 2011. Procès de première instance qui a duré jusqu'en juin 2018 ! Mais pourquoi faut-il plus de 7 ans au pouvoir judiciaire lausannois pour traiter une affaire de harcèlement psychologique ? Vraiment incompréhensible. Cela correspond à nouveau à du harcèlement ...

    La presse officielle a peu parlé de cette affaire, qui pourtant concernait Nestlé et en plus la sécurité alimentaire. Heureusement, une journaliste d'investigation a interviewé de très nombreuses fois Mme Motarjemi et a réclamé toutes les preuves liées à ses déclarations afin de les étudier. Sur la base de ces interviews, un groupe d'artistes a créé une pièce de théâtre qui se joue actuellement en allemand au Théâtre Neumarkt à Zurich. Et cela jusqu'au 21 décembre 2020 (à moins que des mesures anti-Covid ne soient décidées). La représentation a lieu à 18h.

    La création de cette pièce de théâtre, paraît-il très émouvante, est une formidable nouvelle car elle va permettre aux Alémaniques de connaître ce combat ayant eu lieu en Suisse romande. Un critique de pièces de théâtre a publié un article en Allemagne. Très bonne nouvelle.

    Concernant la liberté d'expression et cette pièce de théâtre, voilà l'article publié par Mme Motarjemi sur le site Infoméduse:

    https://www.infomeduse.ch/2020/11/07/au-theatre-neumarkt-a-zurich-est-presentee-mon-histoire-celle-dune-lanceuse-dalerte/

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s, en Suisse romande et en Suisse allemande.

    Merci d'avance pour vos commentaires (texte succinct). Meilleures salutations.