proposition - Page 2

  • Proposition faite à Transparency International. Merci de la diffuser.

    Imprimer

    Bonjour,

    Transparency International vient de publier ses statistiques. Naturellement, personne ne sait sur quelles bases sont réalisées ses statistiques. Les voilà:

    http://www.tdg.ch/monde/Les-six-pays-les-plus-corrompus-au-monde/story/24053391

    A mon avis, il serait beaucoup plus efficace et utile si Transparency étudiait dans les pays concernés combien de procès pour corruption et pour diffamation ont eu lieu. Et détermine combien de fois la personne ayant eu le courage de dénoncer une affaire de corruption a été condamnée pour diffamation.

    Et combien de fois les personnes dénoncées pour corruption n'ont pas été inquiétées par la justice (actes étouffés). 

    Et combien de fois la justice a travaillé sérieusement.

    Cela donnerait des indications beaucoup plus utiles. Merci aux personnes qui réaliseront une telle statistique dans les cantons suisses sur les 20 dernières années. A part Transparency, une Université pourrait certainement aussi effectuer une telle étude.

    Second problème à résoudre: La Confédération suisse a mis en place une plateforme Internet permettant de dénoncer des affaires de corruption. De façon anonyme ou non. J'ai répondu deux fois, de façon non anonyme, en remplissant un formulaire très long. Le résultat est envoyé à l'ONG Integrity Line qui ne m'a jamais répondu, ni envoyé aucun avis de réception. Ensuite, il ne s'est strictement rien passé ... Merci à un journaliste de tester cette plateforme et de nous dire si elle fonctionne. Il faudrait savoir combien de plainte Integrity line a reçues et combien ont été traitées, avec quels résultats. Voilà le lien:

    https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-58729.html

    Si des personnes ont essayé de dénoncer une affaire de corruption en Suisse, je voudrais bien recevoir leur témoignage. Merci très vivement à vous.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

     

  • Suisse: Proposition de placer les multinationales au-dessus des lois ...

    Imprimer

    Bonjour,

    Un article publié dans le Matin Dimanche du 22 avril 2018 m'a à nouveau fait sursauter. A ce sujet, voilà l'article publié sur le site du Matin:

    https://www.lematin.ch/suisse/entreprises-accords-eviter-justice/story/15799318

    Ce qui est particulièrement offusquant: cette proposition de placer les multinationales au-dessus des lois provient du procureur général de la Confédération suisse, M. Michael Lauber !

    Alors que de nombreuses initiatives en cours, dans de nombreux pays, essaient de responsabiliser les multinationales sur les plans éthiques, écologiques, fiscaux et judiciaires, eh bien M. Michael Lauber imagine tout-à-coup une solution totalement inverse permettant aux responsables des multinationales basées en Suisse d'éviter la justice. Naturellement cela aura un coût (on est en Suisse ...).

    J'ai l'impression que les avantages fiscaux ne sont plus suffisants pour retenir les multinationales et que le fait de leur accorder une immunité judiciaire permettra à nouveau de les attirer en Suisse ...

    La Suisse fait toujours croire à tout le monde qu'elle est un exemple et un Etat de droit, mais cette proposition faite par le procureur général de la Confédération montre une nouvelle fois que tout est toujours entrepris pour ne pas appliquer les lois aux citoyens dominants.

    La fameuse phrase "responsables mais non coupables" a encore de beaux jours devant elle sur la place financière suisse.

    C'est vraiment la honte ! Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.