Canton de Vaud

  • Covid-19: Excellente lettre de l'association CREE.

    Imprimer

    Bonjour,

    L'association CREE, basée dans le canton de Vaud, regroupe des enseignants et des éducateurs.Voilà le lien de leur site Internet:

    https://www.associationcree.net/

    Cette association vient d'envoyer le 18 mai 2021 une lettre très importante aux médecins cantonaux de différents cantons. Voilà le texte de cette lettre dont je vous conseille très vivement de prendre connaissance:

    https://5ba383d2-7779-4c0b-bfd6-6a1c337892a0.filesusr.com/ugd/0298a3_b463cb0f6bd94b58aad62b0b84e7d462.pdf

    Mille félicitations aux membres de cette association pour leur démarche. Et merci de communiquer les réponses reçues sur votre site.

    Merci de diffuser cet article à tous vos ami(e)s.

    Merci d'avance pour vos commentaires (texte succinct envoyé sous votre nom). Meilleures salutations.

  • Article supprimé car la TDG n'accepte pas qu'un journaliste du groupe Tamedia soit critiqué !

    Imprimer

    Bonsoir,

    Article concernant la loi Covid d'urgence.

    Suite aux menaces reçues de M. Olivier Bot, rédacteur adjoint de la TDG, qui me menaçait de fermer mon blog d'ici à demain 7 juin si je ne modifiais pas mon article critiquant un article publié par un journaliste du groupe Tamedia, j'ai décidé de supprimer le texte de mon article car, en plus, j'aimerais pouvoir sauvegarder tout le travail effectué sur ce blog et il paraît qu'il n'existe pas de méthode pour cela, à part de faire des copier-coller ! Ce que je ne peux pas faire ces prochains jours.

    La liberté d'expression existe en théorie en Suisse, mais pas en pratique !

    Pour information, voilà le site des Amis de la Constitution : https://les-amis-de-la-constitution.ch/fr

    Sachez que les membres de cette association ont travaillé dur pendant des mois pour récolter des signatures pendant la période des restrictions, puis pendant des mois pour que cette loi soit refusée et je les remercie très vivement.

    Merci de voter NON à la loi Covid le 13 juin prochain, car cette loi enfreint nos droits fondamentaux.

    Meilleures salutations.

  • Lettre de lecteur du Dr. Bernard Uthemann habitant à Corseaux (canton de Vaud).

    Imprimer

    Bonjour,

    Le journal 24 Heures de ce 1er juin 2021 publie l'excellente lettre de lecteur du Dr Bernard Uthemann, médecin en semi-retraite de 77 ans. Son titre: "Une prévention sans risque et peu coûteuse". Je vais essayer de résumer cette lettre dont voici quelques extraits:

    Au printemps 2020 je me suis vu interdit par les autorités cantonales, voire fédérales, la prescription d'hydroxychloroquine pour le traitement de la Covid-19 ... et c'est la première fois qu'une autorité administrative dicte au corps médical ce qu'il doit prescrire ou pas ! Ceci sans aucune explication. J'ai alors compris que cette crise sanitaire était régie pas d'autres critères que purement sanitaires ...

    Autre point choquant: jusqu'à ce jour, aucune autorité médicale, politique, voire médiatique n'a fait mention ou n'a recommandé à la population un traitement préventif accessible à tous afin de renforcer le système immunitaire, action majeure dans une pandémie. La seule "prévention" recommandée était le vaccin et les gestes barrières ...

    En revanche, jamais les autorités n'ont mentionné qu'en renforçant avec des produits qui ont démontré leur efficacité comme la vitamine C, vitamine D, le zinc et la propolis, on avait de fortes chances d'éviter cette mauvaise grippe, voire ses éventuelles complications. Prévention qui de plus est sans risque et peu coûteuse.

    Mon commentaire:

    Naturellement, je suis ravie qu'un médecin ait le courage de s'exprimer et je l'en remercie très vivement.

    Mais je trouve qu'en Suisse romande les réactions des médecins ont été trop lentes et, quand ils ont appris que les autorités envoyaient les malades à risques chez eux en quarantaine avec du Dafalgan et sans aucuns soins ..., auraient dû très vivement alerter la population, car cela a envoyé ensuite de très nombreuses personnes à l'hôpital ce qui aurait pu être évité.

    Le fait que les autorités aient empêché les médecins de soigner leurs patients avec des traitements précoces connus est un véritable scandale et j'espère que les responsables de ces décisions seront entendus et condamnés. Actuellement, les médecins qui prescrivent de l'ivermectine par exemple subissent toujours d'énormes pressions et sont obligés d'alerter par l'intermédiaire d'une ONG assurant leur anonymat ! Voir l'article de ce blog publié le 2 mai 2021.

    Ces derniers jours, j'ai rencontré plusieurs personnes ayant été vaccinées par les "vaccins" à ARN messager et suis sidérée de constater qu'elles ignorent que ces "vaccins" sont encore en phase de tests jusqu'en 2023 !!!

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s.

    Merci pour vos commentaires (textes succincts envoyés sous votre nom). Meilleures salutations.