Fribourg

  • Covid-19: Voilà les explications très claires et en français du Dr Ryan Cole.

    Imprimer

    Bonsoir,

    Sur ce blog, j’ai essayé d’expliquer que pour améliorer son système immunitaire il était important de prendre de la vitamine C, de la vitamine D et du zinc. Et naturellement de s’alimenter correctement, ce qui est expliqué sur de nombreux sites de santé. Et de faire de l’exercice.

    Ensuite, quand les personnes ont attrapé le Covid en 2020 et qu’on les a mises en quarantaine chez elles pendant 15 jours (ou 7 à 10 jours par la suite) en leur recommandant de prendre du Dafalgan, j’étais totalement offusquée. Surtout si ces personnes étaient à risques (personnes âgées de plus de 80 ans, obésité, diabète et/ou autres maladies chroniques). En 2021, on entend beaucoup moins parler des quarantaines. J’ignore pourquoi.

    En Suisse, les primes de l'assurance maladie Lamal obligatoire ont augmenté de façon vertigineuse ces 20 dernières années. Alors envoyer ensuite les personnes ayant contracté le Covid chez elles avec du Dafalgan, c’est vraiment scandaleux. Après quelques jours en quarantaine, certaines personnes ne pouvant plus respirer ont dû être hospitalisées en urgence et on connaît la suite.

    Depuis début 2021, les autorités nous expliquent que la seule solution c’est le vaccin alors que le vaccin à ARN messager proposé n’est pas un vaccin mais une thérapie génique en phase de tests, tests qui devraient durer jusqu'à fin 2022.

    Pourtant il existe d’autres alternatives: des traitements précoces (sans attendre 10 jours …) permettent de soigner les personnes malades. En particulier avec de l’ivermectine, médicament bon marché, connu depuis des lustres, ayant peu d’effets secondaires.

    En Suisse et dans d’autres pays, l’ivermectine n’est pas conseillée car l’OMS en a décidé ainsi. Voir ce lien :

    https://www.bmj.com/content/370/bmj.m3379.long

    Pourtant les médecins courageux qui décident de soigner leurs patients avec de l’ivermectine, sans attendre 10 jours ..., obtiennent de très bon résultats.

    Voilà ce qui est paradoxal: l’ivermectine, bon marché et parfaitement connue, n’est pas conseillée par les autorités sanitaires aux personnes malades du Covid, mais les « vaccins » à ARN messager, dont les effets secondaires ne sont pas connus, sont autorisés … et proposés à des milliers de personnes à risques ou non malades !

    Il n’est pas nécessaire d’être complotiste pour s’étonner de cette situation incompréhensible …

    Autre difficulté : En Suisse, les personnes qui ne souhaîtent pas être vaccinées n’arrivent pas à obtenir une liste officielle des médecins, pour chaque canton par exemple, qui soignent leurs patients avec de l’ivermectine. Tout est entrepris par les autorités pour pousser les gens à se faire vacciner …

    Concernant ce sujet primordial, je vous conseille très vivement de consacrer 24 minutes à écouter l’avis du Dr Ryan Cole (vidéo du 16 avril 2021, traduite en français en simultané). Voilà le lien:

    https://rumble.com/vfqmtp-dr.-ryan-cole-toutes-les-erreurs-commises-face-la-covid.html

    Merci de diffuser ce message à vos ami(e)s en Suisse et ailleurs, car les problèmes sont similaires en France par exemple.

    Merci d’avance pour vos commentaires succincts (envoyés sous votre nom). Meilleures salutations. 

  • Genève: Manifestation organisée sur la Place des Nations le 23.12.2020 de 12h à 16h.

    Imprimer

    Bonsoir,

    Je viens d’apprendre que deux mères de famille subissant les décisions arbitraires de la "justice" et privées de leur enfant organisent une manifestation à Genève le mercredi 23 décembre 2020 de 12h à 16h sur la Place des Nations, devant l’ONU.

    A cause du Covid, l’autorisation reçue permet de regrouper au maximum 20 personnes lors de cette manifestation. Les mesures sanitaires devront être respectées.

    Les organisatrices aimeraient rencontrer à cette manifestation les femmes subissant les même problèmes qu’elles.

    Pour participer, il faut remplir un document que je pourrai vous transmettre si vous m’envoyez un message à mh@herzoginfo.ch

    Voilà la pétition créée par l’une des deux organisatrices de cette manifestation. Merci à vous de la signer et de la diffuser :

    https://www.change.org/p/tribunal-des-droits-de-l-homme-justice-de-paix-gouvernement-suisse-gouvernement-fran%C3%A7ais-justice-pour-maickel

    A propos des violences subies par les femmes, voilà un article publié sur ce blog en juin 2020 :

    https://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2020/06/18/suisse-accords-internationaux-protegeant-les-femmes-contre-l-307110.html

    Et voilà le lien de la Constitution fédérale. Je vous conseille très vivement de prendre connaissance de son contenu.

    https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19995395/index.html

    En espérant de tout coeur que ces abus d'autorité qui enfreignent les lois et en particulier les droits humains de ces mères et les droits de leurs enfants cesseront enfin en 2021.

    Merci de transmettre cet article aux femmes qui subissent des situations similaires, totalement contraires aux lois et aux articles de la Constitution fédérale (droits humains).

    Merci d’avance pour vos commentaires (textes succincts envoyés sous votre nom complet). Meilleures salutations.

  • Suisse: Aucun candidat retenu au poste de procureur de la Confédération !

    Imprimer

    Bonjour,

    Pour remplacer M. Michael Lauber au poste de Procureur de la Confédération, seuls deux candidats s'étaient proposés. Mais ni le procureur général genevois Olivier Jornot, ni le procureur fédéral fribourgeois Andreas Müller, n'ont été retenus par la commission judiciaire des Chambres fédérales qui a finalement décidé de ne proposer aucun candidat à la succession de Michael Lauber. Le choix d'un candidat est reporté au printemps 2021.

    A ce sujet, voilà l'article du Temps:

    https://www.letemps.ch/suisse/aucun-candidat-nest-propose-poste-procureur-confederation

    Après tous les problèmes rencontrés ces dernières années, la commission judiciaire des Chambres fédérales devient donc plus prudente.

    Le rejet de ces deux candidatures montre que les procureurs en exercice n'ont pas les capacités de devenir procureur de la Confédération. Il va tout-de-même falloir se demander pour quelles raisons il est si difficile de trouver un candidat à proposer.

    Je pense depuis longtemps que le fait que les procureurs et les juges ne soient jamais sanctionnés quand ils commettent des erreurs ne permet pas d'améliorer les choses. D'où cette pétition qui réclame un contrôle du travail de la justice. Merci de la signer et de la diffuser. Voilà le lien: http://chng.it/vY2f7HxY

    Peut-être que si, ces dix ou vingt dernières années, les procureurs avaient été sanctionnés suite aux erreurs commises (ou s'ils avaient admis leurs erreurs), la commission judiciaire des Chambres fédérales trouverait des candidats.

    Merci d'avance pour vos commentaires (texte succinct). Meilleures salutations.