Neuchâtel

  • Affaire de succession: Combat très courageux de Mme Chantal P, depuis 2007!

    Imprimer

    Bonjour,

    Cette affaire de succession touche les cantons de Neuchâtel, Genève et Vaud.

    13 ans après l’ouverture de la succession de son père, Mme Chantal P. n’a pas réussi à obtenir la vérité et l'inventaire complet des biens, malgré d’innombrables démarches !

    Pourquoi ? Parce que les fonctionnaires qui devraient rechercher la vérité ne font pas leur travail et le pouvoir judiciaire n'applique pas les lois. Il devient très urgent de savoir pour quelles raisons ces personnes se comportent comme cela. Mais qui va enquêter sur ces comportements totalement anormaux ?

    Le témoignage très courageux de Mme Chantal P. va peut-être permettre aux personnes qui croient que l'Etat de droit existe en Suisse de comprendre que ce n'est pas le cas.

    Mille félicitations à cette femme pour son courage et son énergie. Voilà son récit de 28 minutes. Merci aussi aux auteurs de cette vidéo. https://www.youtube.com/watch?v=uzbJGBhsMNs

    Il est intéressant aussi de constater que la presse officielle n'écrit pas d'articles sur ce genre d'affaires, car elle n'est pas indépendante. Elle n'ose pas dénoncer les actes anormaux des fonctionnaires et des magistrats. La presse officielle est soumise à cette omerta. C'est très grave, car cela ne permet pas d'informer les citoyens, alors que la presse possède un pouvoir énorme. Ce que l'on vient de constater dans l'affaire de harcèlement sexuel subi par les employé(e)s de la RTS. Les dizaines d'employé(e)s concerné(e)s par ce harcèlement, travaillant pourtant dans une entreprise de communication, n'ont pas réussi à faire changer les lois au sein de leur entreprise. Et cela pendant des années ... Il a fallu qu'une enquête publiée dans le journal Le Temps ces derniers jours informe enfin les citoyens pour que ces employés puissent espérer des changements. Et pour que les deux cadres soient suspendus de leurs activités en attendant les résultats de l'enquête. Voilà l'article:

    https://www.rts.ch/info/regions/11725281-les-cadres-accuses-de-harcelement-a-la-rts-ont-ete-suspendus.html

    Si la presse officielle écrivait des articles pour dénoncer les abus d'autorité effectués par les pouvoirs publics, cela aiderait énormément les personnes, telles que Chantal, qui se battent seules depuis des années. Merci aux journalistes de bien réfléchir à cela. Heureusement, grâce à Internet, ces affaires arrivent tout-de-même à être publiées. Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s.

    Merci d'avance pour vos commentaires (textes succincts). Meilleures salutations.

    PS: Voilà le lien de la pétition réclamant en Suisse un contrôle du travail des magistrats et des procureurs. C'est urgent. Merci de la signer et de la diffuser: http://chng.it/vY2f7HxY

     

  • Mouvement Suisse pour la Liberté Citoyenne et nouvelle pétition.

    Imprimer

    Bonjour,

    Je viens d'apprendre qu'un nouveau mouvement a été créé en Suisse. Il se nomme Mouvement Suisse pour la Liberté Citoyenne (MSLC) et voilà le site Internet encore en construction, expliquant les raisons et les buts des citoyens l'ayant créé:

    http://www.mslc.ch/

    Depuis le printemps 2020 de nombreux citoyens en Suisse ont créé des associations, des collectifs, etc. afin de défendre notre liberté, nos droits fondamentaux et réclamer l'application des articles de la Constitution fédérale. Excellente nouvelle.

    La situation, avant le Covid, allait droit dans le mur et le côté positif de cette pandémie ce sont les changements qui vont forcément avoir lieu et le fait que de nombreux citoyens ont pris conscience que leurs droits fondamentaux sont en danger.

    Nos droits fondamentaux étaient déjà souvent totalement bafoués, mais cela avait lieu de façon opaque et ne concernait que de nombreux cas isolés, peu écoutés. Cette fois, tous les citoyens sont concernés, car les mesures prises touchent toute la population.

    Malheureusement, ce n'est que lorsqu'une personne est concernée qu'elle commence à réagir car avant elle ne se rendait pas compte de la situation. Cette nouvelle prise de conscience collective est très positive.

    Le Mouvement Suisse pour la Liberté Citoyenne vient de créer une pétition afin de protéger les enfants des effets nocifs du masque. Voilà le lien de cette pétition que je vous remercie de signer et de diffuser:

    https://www.petitionenligne.net/dangers_du_masques_a_lecol?a=157241

    Il faut remarquer que les partis politiques en Suisse ne réagissent pas afin de protéger la liberté et les droits humains des citoyens, ce que cette pandémie prouve. Je pense qu'à terme les partis politiques disparaîtront et seront remplacés par des collectifs de citoyens beaucoup plus indépendants, plus éthiques et plus efficaces.

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s dans tous les cantons de Suisse romande.

    Merci d'avance pour vos commentaires (textes succincts). Meilleures salutations.

  • Pour le bien des enfants lors des divorces: emploi de la méthode Cochem.

    Imprimer

    Bonjour,

    Les personnes qui suivent l'actualité dans les cantons romands ont souvent lu ou entendu qu'il existe de très graves problèmes dans les familles, souvent suite aux séparations ou divorces des parents. Ou suite aux violences conjugales. Et les enfants en subissent les conséquences, parfois de façon très grave (placement dans des foyers).

    De très nombreux parents critiquent les expertises psychiatriques familiales, ordonnées par les juges du Tribunal de protection de l'adulte et de l'enfant, qu'ils ont du subir et les conclusions incompréhensibles de ces expertises. Cela envenime la situation plutôt que d'apporter de l'aide aux familles. Les délais sont également un sérieux problème, car souvent plusieurs années s'écoulent avant qu'une décision soit prise.

    D'où cet article indiquant que des changements sont prévus à Genève:

    https://www.ge.ch/document/revision-du-dispositif-protection-mineurs

    D'où aussi l'émission Temps Présent du 30 janvier 2020 que je vous conseille très vivement d'écouter: 

    https://www.rts.ch/play/tv/emission/temps-present?id=385293

    Je suis très heureuse d'avoir appris, par cette émission, qu'en Allemagne, en Belgique et ailleurs une méthode totalement différente est utilisée: la méthode Cochem. Cette méthode n'utilise surtout pas les expertises psychiatriques, mais favorise la médiation afin que les parents reprennent le dialogue le plus vite possible et trouvent des solutions pour le bien de leurs enfants dans les meilleurs délais.

    Bonne nouvelle: L'émission Temps Présent nous apprend que la méthode Cochem va être utilisée en Valais. Voilà un autre article à ce sujet:

    https://www.rts.ch/info/regions/valais/10860001-le-valais-veut-mieux-proteger-les-enfants-en-cas-de-divorce-difficile.html

    J'espère que cette méthode Cochem sera aussi implémentée dans les autres cantons de Suisse romande. J'ignore quelle est la situation dans les cantons suisses-allemands. Outre Sarine, cette méthode Cochem, d'origine allemande, est-elle déjà utilisée ? Merci aux personnes qui connaissent la situation en Suisse allemande de m'envoyer un commentaire sur mon blog.

    Quand j'entends les déclarations de la juge du TPAE à Genève, dans l'émission Temps Présent, je pense que l'emploi de la méthode Cochem à Genève n'est pas pour demain ... Car cette méthode implique un total changement d'état d'esprit et l'abandon complet des expertises psychiatriques ... Cela impliquerait aussi d'admettre que les méthodes utilisées ces dernières années étaient abusives et non adaptées et il est très rare que des magistrats et des fonctionnaires admettent leurs erreurs.

    Merci de diffuser cet article à vos amis, surtout s'ils vivent de telles situations.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.