Suisse

  • Covid-19: Décisions du Conseil fédéral et Référendum des "Amis de la Constitution".

    Imprimer

    Bonjour,

    Des citoyens, très inquiets des mesures d'urgence prises par le Conseil fédéral depuis mi-mars 2020 et de la durée de leur application, ont préparé un référendum et ont déjà reçu plus de 16'000 promesses de signatures.

    A ce propos, voilà l'excellent article publié par Heidi News qui résume les faits:

    https://www.heidi.news/sante/exclusif-la-loi-covid-19-et-les-pouvoirs-speciaux-du-conseil-federal-menaces-par-un-referendum

    J'ai déjà publié un article sur ce blog le 28 août 2020 concernant l'association des Amis de la Constitution et la préparation de ce référendum. Voilà le lien:

    https://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2020/08/29/covid-19-l-association-des-amis-de-la-constitution-prepare-u-308617.html

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

     

  • Genève: Manifestation du 12.9.2020 pour défendre nos libertés.

    Imprimer

    Bonjour,

    Cette manifestation a été organisée pour défendre nos libertés suite aux mesures prises en Suisse par les autorités (Conseil fédéral et cantons) depuis mi-mars 2020, à cause de la pandémie de Covid-19. Plus de mille personnes se sont réunies sur la place des Nations.

    A mi-mars 2020, le Conseil fédéral ne sachant pas quelle serait la virulence de ce nouveau virus, on peut comprendre certaines mesures prises dont, par exemple, la distance sociale à respecter. Par contre, décider subitement que toutes les personnes de 65 ans et plus devaient être traitées de la même façon (rester chez elles ...) cela était totalement incompréhensible et illogique !

    Merci de travailler jusqu'à 65 ans et ensuite on va vous considérer comme des personnes de 80 ans et plus !

    Le fait de maintenir les mesures d'urgence si longtemps (semi-confinement, fermeture des écoles, des magasins, des restaurants, d'un grand nombre de commerces, etc), en créant la peur dans la population et en fournissant des informations contradictoires a obligé certaines personnes à chercher elles-mêmes quelles étaient les explications. Cela a été le cas de Chloé Frammery qui a ensuite créé des vidéos pour permettre aux gens de comprendre les raisons de toutes ces mesures, le rôle exact de l'OMS, de la fondation Bill Gates, etc.

    Voilà le discours de Chloé Frammery, enseignante à Genève, ayant déjà reçu des avertissements de la direction de l'enseignement suite à son combat pour défendre nos libertés. Cette vidéo de 8'40'' présente le discours de Chloé sur la Place des Nations ce 12.9.2020:

    https://www.youtube.com/watch?v=NlcnYOf-hcA

    Naturellement, quand les autorités ne supportent plus les critiques, ni la liberté d'expression, cela signifie clairement que les autorités refusent de se remettre en question. Félicitations à Chloé pour ses démarches très courageuses et d'avoir partagé les résultats de ses recherches sur ses vidéos, de façon très claire.

    Merci de diffuser ce message à vos ami(e)s.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Blanchiment d'argent: Les avocats luttent contre le contrôle de leur corporation !!!

    Imprimer

    Bonjour,

    Le journal 24 heures a publié jeudi 10 septembre 2020 un article très intéressant "Loi antiblanchiment: Les avocats luttent contre le contrôle de leur corporation", écrit par les journaliste Oliver Zihlmann et Christian Brönimann. 

    L'accès au site Internet de 24 heures étant devenu compliqué je ne peux pas publier le lien de cet article.

    Voilà ce qui m'a énormément choquée. Le GAFI a demandé à la Suisse de renforcer sa loi antiblanchiment afin de mieux surveiller le travail des avocats dans ce domaine. En effet, lors du scandale des PanamaPapers les noms de nombreux avocats suisses étaient cités car ils avaient aidé des clients à cacher leur argent.

    Le 2 mars 2020, le renforcement de la loi antiblanchiment a été débattu par les Parlementaires. Puis des commissions viennent de voter ces derniers jours. Mais voilà le problème: de nombreux avocats siègent dans ces commissions !!!

    Par exemple, par 8 voix contre 5, une commission a proposé d'abolir les nouvelles obligations qu'il était prévu d'imposer aux avocats ! Et dans cette commission, sur 13 parlementaires, 9 sont avocats !!!

    Il est vraiment scandaleux que ces 9 avocats aient accepté de voter concernant ce sujet alors qu'il s'agit clairement d'un énorme conflit d'intérêt !!! Ce que d'ailleurs les autres parlementaires ne peuvent ignorer !

    Je me demande pour quelles raisons aucun(e) parlementaire ne réagit suite à une telle situation ! Protègent-ils tous leurs conflits d'intérêt ???

    Cette façon de procéder est inadmissible. Dans ces conditions, comment peut-on continuer à faire confiance aux parlementaires ?

    Merci de diffuser cet article aux citoyens suisses et aux parlementaires que vous connaissez.

    Merci d'avance pour vos commentaires (texte succinct). Meilleures salutations.