christian

  • Suisse: Lettres ouvertes de l'association Santé Suisse aux parlementaires.

    Imprimer

    Bonjour,

    Les 2 et 23 juillet 2020, le président de l'association Santé Suisse, le Dr. Christian Zuercher, a envoyé une lettre ouverte en allemand et en français aux parlementaires afin de les alerter concernant la loi fédérale d'urgence Covid-19 que les parlementaires devraient adopter le 12 août 2020.

    Voilà le lien du site Internet de l'association Santé Suisse (la version française de ce site n'est pas terminée). Au bas de ce site Internet, vous trouverez les liens de ces deux lettres ouvertes très importantes (texte en allemand et en français, voir les contenus des fichiers .pdf):

    http://www.ass-vgs.ch/de/

    Toutes mes félicitations aux personnes de cette association et au Dr. Christian Zuercher pour leurs démarches.

    Merci de diffuser cet article à vos amis.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations et très bon été à Vous.

    Michèle Herzog

    Mise à jour du 8 août 2020:

    Connaissez-vous la vaccination génétique (ou génique) ???

    Voilà ce que le Dr Christian Zuercher a écrit aux parlementaires dans sa lettre ouverte du 23.7.2020 (voir le site http://www.ass-vgs.ch/de/):

    1.9. La vaccination génique - dont le principe est propagé dans les médias traditionnels- n’a pas encore été testée et sous la forme prévue restera durablement inscrite dans le génome de la personne vaccinée. Elle se retransmettra d’une génération à l’autre de façon permanente. Nous disposons de rapports sur des expériences faites avec cette nouvelle technologie qui datent du temps de la grippe porcine – enregistrant un nombre de décès nettement plus élevés. Pouvons-nous accepter ce risque pour nos familles et pour la population? Des possibilités moins couteuses et des alternatives réelles au vaccin telles que l’appliquent de nos jours déjà la Chine et la Russie (vaccin inactivé sans impact sur le génome) sont restées sans attention.

    Le texte du Dr. Zuercher montre que la liberté vaccinale doit être une liberté fondamentale. Merci de diffuser ce message à vos amis et de leur demander de signer la pétition réclamant la liberté vaccinale en Suisse. Voici le lien de cette pétition:

    http://chng.it/2dwMK5FD

  • La chloroquine serait un médicament utile contre le Coronavirus actuel.

    Imprimer

    Bonjour,

    Concernant le Coronavirus Covid-19, voilà deux liens importants dont je vous conseille vivement de prendre connaissance.

    En premier lieu, une vidéo de 17 minutes réalisée par un médecin français, le Dr. Pascal Trotta qui nous explique que le coronavirus actuel n'est pas plus grave que le virus de la grippe saisonnière habituelle. Dans cette vidéo, ce médecin explique les problèmes rencontrés en France, dit ce qu'il ne faut surtout pas faire et fournit des conseils afin de se soigner. Il cite aussi les découvertes du Prof. Didier Raoult basé à Marseille.

    www.youtube.com/watch?v=C1dnrWeyQtw&feature=youtu.be&fbclid=IwAR1qazrlBjAaEmT-Z8_ITTAw2WHnSFOUwdBkfOF0CxOjCa3KwD01qeCPJk8

    Le second lien nous explique qui est le Professeur Didier Raoult, infectiologue de renom travaillant à Marseille, qui propose une méthode permettant de soigner les personnes atteintes du Coronavirus Covid-19. Voici le lien:

    http://resistancerepublicaine.com/2020/03/22/le-professeur-raoult-setait-dispute-avec-le-mari-de-buzyn-ca-explique-bien-des-choses/

    Il est intéressant de constater que le médicament préconisé par le Prof. Didier Raoult suite à ses recherches, la chloroquine, est un médicament bon marché utilisé depuis longtemps contre le paludisme et pourrait sauver des vies en cas de détresse respiratoire due à ce coronavirus. La chloroquine est commercialisée en France sous le nom Nivaquine et son dérivé, l'hydroxychloroquine, sous le nom Plaquenil.

    Dans un premier temps, les travaux et les déclarations du Prof. Raoult n'ont pas été prises au sérieux mais maintenant les choses changent. Certains médecins pensent qu'il faudrait utiliser la chloroquine en association avec l'antibiotique azithromycine. Félicitations à tous ces chercheurs et aux médecins. Affaire à suivre.

    Et voilà la situation en Suisse romande au sujet de la chloroquine :

    https://www.rts.ch/info/sciences-tech/11181594-la-chloroquine-le-traitement-contre-le-coronavirus-qui-fait-debat.html

    Il est bien clair que les médecins n'ont plus le temps d'attendre qu'une étude approfondie soit réalisée sur les effets de la chloroquine. Etant donné qu'il s'agit d'un médicament ancien, je pense que ses effets secondaires sont déjà connus et que les risques d'utiliser la chloroquine ne sont pas élevés. Soit ce médicament est inutile contre le coronavirus actuel et on le saura rapidement, soit il est utile et il faut l'utiliser tout-de-suite.

    Merci de diffuser cet article à vos amis. Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

    Mise à jour du 18 juin 2020.

    Depuis la publication de cet article le 23 mars 2020, on a tout entendu concernant la chloroquine et le traitement proposé par le Prof. Didier Raoult, qui a pourtant pu soigner et sauver les vies de nombreuses personnes atteintes du Covid-19.

    Une internaute que je remercie très vivement m'a envoyé une vidéo extrêmement importante qui explique pour quelles raisons le traitement du Prof. Raoult a été tant décrié ! Il s'agit des déclarations du Prof. Christian Perrone, médecin très expérimenté, qui n'est certainement pas un complotiste. Voilà son parcours:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Perronne

    Et voilà sa vidéo de 6 minutes que je vous conseille très vivement d'écouter. C'est consternant !

    https://www.youtube.com/watch?v=XYP_mv7LbrI   

    Mise à jour du 4 août 2020: Voilà une autre vidéo de 11 minutes du Prof. Christian Perrone qui a aussi écrit un livre concernant la France. Son titre: "Y a-t-il une erreur qu'ils n'ont pas commise ?". Lien de la vidéo publiée le 2 juillet 2020:

    https://www.youtube.com/watch?v=UaUW3c9NoD0&feature=youtu.be

     

  • Pouvoir judiciaire vaudois: Des décisions totalement aléatoires !

    Imprimer

    Bonjour,

    La procédure pénale que le Dr Christian Mathez a dû supporter pendant plus de 3 ans puis le récent procès pénal qui, heureusement, ne l'a pas envoyé en prison, nous montrent une nouvelle fois que les décisions du pouvoir judiciaire vaudois sont totalement aléatoires. 

    De quoi s'agit-il ? Le Dr Mathez a aidé une de ses patientes à mourir chez elle. Le procureur M. Eric Cottier a estimé qu'il s'agissait d'un meurtre et a requis 5 ans de prison ferme, car, dit-il, il est obligé d'appliquer la loi. Voilà un article à ce sujet: https://twnews.ch/ch-news/cinq-ans-requis-contre-le-docteur-mathez

    M. Eric Cottier, procureur général du canton de Vaud, ne tient donc pas compte des circonstances dans lesquelles un meurtre est effectué, ni des raisons pour lesquelles il est effectué. Pour ma part, je doute que le mot "meurtre" puisse être utilisé dans ce cas, mais ce n'est pas l'avis de M. Cottier.

    Voilà une seconde chose qui me choque profondément: Dans cette affaire M. Cottier a décidé d'appliquer la loi, pourtant je détiens plusieurs exemples de cas où, dans des affaires pénales vaudoises, les infractions pénales n'ont pas été poursuivies, la vérité n'a pas été recherchée, certains faits ont été modifiés (des dates par exemple), ce qui a permis aux auteurs d'infractions pénales poursuivies d'office de ne jamais être condamnés. Souvent, les plaintes pénales ont simplement été classées ... A la place, parfois, des victimes ont été condamnées. Dans les cas cités ci-dessus, la loi a été totalement ignorée ... et cela ne gène personne.

    Il faut tout-de-même se souvenir que M. François Légeret a été condamné sans preuve, sur la base de la présomption de culpabilité ressentie par les magistrats vaudois et par M. Cottier (ce qui est contraire à la loi et au principe de la présomption d'innocence ...), et qu'il croupit en prison depuis plus de 12 ans. Pendant toutes ces années, les demandes de révision de sa condamnation ont été systématiquement rejetées et les nouveaux témoins n'ont pas été entendus. Refus de M. Eric Cottier.

    Heureusement pour lui, le Dr Mathez a alerté la presse avant son procès et la presse a publié des articles, ce qu'elle ne fait pas souvent avant un jugement. Le public, les citoyens, les 2000 patients du Dr Mathez et ses amis ont ainsi pu le soutenir dans la presse (lettres de lecteurs, commentaires au bas des articles) et venir le soutenir lors de son procès. Et je pense que cela a une importance énorme quand la "justice" est aléatoire. 

    Heureusement, les juges n'ont pas appliqué la peine réclamée par M. Cottier. Le Dr Mathez a été condamné à une peine de 2 ans de prison avec un sursis de 5 ans. Voilà un article publié suite au jugement:

    https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Medecin-generaliste-condamne-pour--meurtre--14522066

    Cet article, dit à la fin que beaucoup de personnes désirent mourir chez elles, mais je pense que les médecins privés n'accepteront plus d'effectuer cela dans le canton de Vaud. Ces personnes seront donc envoyées à l'hôpital et d'autres médecins les aideront à mourir si elles se trouvent en fin de vie afin d'abréger leurs souffrances, sans que l'on sache quelles méthodes sont utilisées. Ce qui se pratique déjà depuis plusieurs années sans que les médecins des hôpitaux vaudois ne soient condamnés ...

    Merci de diffuser cet article à vos amis.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.