climat

  • La Suisse signe des accords qui ne sont ensuite pas appliqués ...

    Imprimer

    Bonjour,

    L'émission Infrarouge d'hier soir concernant l'acquittement des militants suite à la partie de tennis dans les locaux du Credit Suisse était fort intéressante. Après le jugement du juge Philippe Colelough, deux camps se sont formés. Ceux qui sont très contents que les militants aient été acquittés et ceux qui sont offusqués (voir l'article publié sur ce blog "Tennis au Credit Suisse").

    Il me semble qu'un problème important est largement sous-estimé: la Suisse a signé l'accord de Paris en octobre 2017 tout en sachant qu'ensuite les Parlementaires à Berne ignoreront l'accord signé !

    Voilà le lien de cette émission Infrarouge qui explique bien cela et le lien concernant l'accord de Paris:

    https://www.rts.ch/emissions/infrarouge/page/2/

    https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/climat/info-specialistes/climat--affaires-internationales/l_accord-de-paris-sur-le-climat.html

    La Suisse tient énormément à son image de très bon élève dans tous les domaines, raison pour laquelle elle a signé l'accord de Paris sur le climat. Mais aussi de nombreux autres accords touchant à d'autres domaines. Par exemple, des traités concernant les Droits de l'homme, alors que les droits humains ne sont pas respectés en Suisse ...

    Ensuite personne ne sait à l'extérieur de la Suisse que les accords signés ne sont pas appliqués ! Et c'est cela qui a motivé les militants à agir, car il existe une situation extrêmement hypocrite.

    Dans certaines situations la Suisse ferait mieux de ne pas signer d'accord en expliquant honnêtement que l'accord signé ne sera de toute manière pas accepté par les Parlementaires à Berne. En effet, la majorité de droite soutient la finance et les secrets et non le climat et la transparence.

    Ensuite, il ne faut donc pas s'étonner que des milliers de manifestants, jeunes et moins jeunes, soient obligés de défiler dans les rues ou de créer des événements chocs tels que cette partie de tennis en s'adressant à Roger Federer. Idée vraiment géniale pour que leur action fasse le tour de la planète.

    Ces militants sont de courageux lanceurs d'alerte dont la Suisse a énormément besoin. Si les Parlementaires à Berne avaient mis en place une véritable loi de protection des lanceurs d'alerte, loi qui est en discussion depuis 2003 ... sans être entrée en vigueur en 2019 ..., eh bien le juge aurait pu utiliser cette loi. Ce n'est pas un hasard si cette loi n'existe pas !

    Félicitations à tous les lanceurs d'alerte pour leur combat courageux. Il est urgent de faire bouger les politiciens, à tous les niveaux.

    Merci de diffuser cet article à vos amis.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Tennis au Credit Suisse: les militants sont acquittés. Miracle ! Bravo !

    Imprimer

    Bonsoir,

    Ces militants ont eu une idée géniale en 2018: organiser une partie de tennis dans les locaux du Credit Suisse (CS) pour alerter Roger Federer, qui fait de la publicité pour CS, alerter les dirigeants du CS et la population. Car CS investit énormément d'argent dans les énergies fossiles très polluantes.

    En mai 2019, nous avons appris que les militants ayant agi à Lausanne étaient condamnés. Voilà l'article:

    https://www.24heures.ch/vaud-regions/21-600-francs-damende-partie-tennis-sauvage/story/12532893

    Ces militants ont ensuite été soutenus par M. Jacques Dubochet, prix Nobel habitant dans la région, et par d'autres professeurs et experts travaillant dans la région. Premier miracle, car ces jeunes n'y ont probablement pas pensé quand ils ont organisé leur partie de tennis en 2018.

    Second miracle: des avocats ont accepté de défendre ces militants gratuitement. Ce qui est très important car les honoraires habituels des avocats sont exorbitants dans le canton de Vaud. Alors que l'accès à la justice est un droit et un service public ... Ces jeunes n'auraient très certainement pas pu payer de tels frais. Tant mieux pour eux. En espérant tout-de-même que ce problème très grave d'accès à la justice soit ensuite traité de façon sérieuse et que des changements profonds aient lieu. En début d'année, on a le droit de rêver ...

    Ces derniers jours, Roger Federer a réagi et déclaré qu'il allait discuter de ce problème de pollution avec ses sponsors. Ses déclarations ont fait le tour de la planète ... Cela a donné une publicité extraordinaire aux actes très intelligents effectués par ces militants. Mais aussi au procès qui avait lieu ces jours.

    Aujourd'hui, ces jeunes ont été acquittés par le juge Philippe Colelough, qui pourtant, d'habitude, n'applique pas les lois. Là, c'est vraiment un 3e miracle extraordinaire. Sous la pression médiatique, le juge Colelough a été obligé d'appliquer l'article 17 du Code pénal suisse "Etat de nécessité licite". Voilà un article à ce sujet:

    https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/xxx-xxx-27798302

    L'Année 2020 commence vraiment de façon inespérée: le juge Colelough applique les lois ! Pourvu que ça dure ...

    Merci de diffuser cet article à vos amis et aux personnes qui ont subi, ces dix dernières années, les jugements totalement arbitraires et scandaleux du juge Colelough. Suite à une procédure qui a duré environ 3 ans, je détiens les preuves écrites de la façon de travailler du juge pénal Philippe Colelough. D'autres personnes en ont aussi fait l'expérience.

    Je me demande maintenant si les jeunes d'Extinction Rebellion seront aussi acquittés suite à leurs actes commis sur le territoire du canton de Vaud.

    Merci d'avance pour vos commentaires.

    Meilleures salutations.

    Mise à jour du 14.1.2020: Ce jour des militants défendant le climat ont manifesté dans les locaux d'UBS à Lausanne. Quant au procureur général du canton de Vaud, M. Eric Cottier, il a fait appel suite à la décision du juge Colelough. La balle (de tennis), qui représente la planète, est donc refilée aux juges cantonaux vaudois. Affaire à suivre.

    https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Les-militants-pro-climat-visent-une-nouvelle-banque-23199921

    Mise à jour du 20 janvier 2020: En visualisant le reportage de la TSR je constate que l'avocate Me Irène Wettstein fait une déclaration importante suite au jugement du juge Colelough lié à l'état de nécessité: "C'est en fait admettre qu'on peut agir en enfreignant la loi pour défendre un droit supérieur. Il y a un respect de leur droit fondamental de vivre qui prévaut".

    Cette déclaration de Mme Wettstein fait référence aux droits fondamentaux des citoyens figurant dans les Constitutions vaudoise et fédérale. Voilà le lien:

    https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/12-activistes-pro-climat-acquittes--ils-avaient-occupe-des-locaux-du-credit-suisse-a-lausanne-pour-une-partie-de-tennis?id=11010653

    Cette réflexion de Mme Wettstein est très importante car en général le droit supérieur mentionné dans les Constitutions est totalement ignoré.

    Mise à jour du 25.9.2020: Les 3 juges de seconde instance ont donné raison au procureur général du canton de Vaud, M. Eric Cottier, qui avait fait appel suite à la décision du juge Colelough. Ces 3 juges prétendent que l'état de nécessité n'était pas d'actualité et qu'il existe des moyens légaux permettant d'obtenir des changements. Les activistes ont donc été condamnés. Voilà un article à ce sujet:

    https://www.lematin.ch/story/tennis-sauvage-chez-credit-suisse-les-activistes-climatiques-condamnes-en-appel-204417653481

    Cela montre que les quatre juges (le juge Colelough et 3 juges cantonaux) ayant traité cette affaire ne sont pas d'accord entre eux. En effet, dans le canton de Vaud l'application des lois est totalement aléatoire et de très nombreux citoyens en ont fait l'expérience ces denières années. Au final, ce sont toujours les plus puissants qui obtiennent gain de cause dans le canton de Vaud ! Il n'y a pas de miracle !!!

    Mise à jour du 27.9.2020: Voilà un exemple montrant que le juge pénal Philippe Colelough, quand il n'existe aucune pression médiatique, n'applique pas les lois. M. Colelough a traité cette procédure pendant deux ans et demi, soit de février 2008 à septembre 2010, en refusant de rechercher la vérité. Puis, sans détenir la vérité, a pris une décision totalement arbitraire afin de couvrir des escrocs financiers et leurs complices. Il s'agit d'une erreur judiciaire intentionnelle ! Voilà le résumé de cette affaire:

    https://swisscorruption.info/herzog/

  • Lausanne: Manifestations pour le climat du 27 septembre 2019.

    Imprimer

    Bonsoir,

    Deux manifestations pour le climat étaient prévues à Lausanne ce 27 septembre 2019. La manifestation pour le climat commençait à 10h sur la place de la gare. Environ 3500 personnes étaient présentes. Un parcours avait été prévu, mais pour finir le parcours de la manifestation a été modifié, les manifestants pour le climat ayant décidé de rejoindre les manifestants d'Extinction Rebellion militant aussi pour le climat au moyen de la désobéissance civile. A ce sujet, lire cet article:

    https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Les-pro-climat-paralysent--la-ville-une-nouvelle-fois-22599078

    Un ami ayant de très graves problèmes avec la justice vaudoise depuis environ 20 ans m'avait proposé de l'accompagner à la manifestation d'Extinction Rebellion pour faire signer une pétition, suite au déni de justice qu'il subit. Nous pensions qu'Extinction Rebellion voulait bloquer des ponts à Lausanne, mais pour finir nous les avons trouvés sur l'avenue de Rhodanie, car ils avaient voulu bloquer le rond-point de la Maladière, situé à la sortie sud de l'autoroute.

    Ambiance non-violente, discours, nombreux jeunes mais aussi quelques personnes plus âgées. Avec des policiers installés aux deux extrémités de la manifestation. Soudain un policier muni d'un porte-voix a annoncé qu'il donnait 10 minutes aux manifestants assis sur la route pour quitter les lieux. Juste après, M. Jacques Dubochet, prix Nobel, assis au milieu des manifestants, a pris la parole et expliqué qu'il était obligé, maintenant, de faire lui aussi de la désobéissance civile avec les manifestants défendant le climat.

    A mon avis c'est la raison pour laquelle les 10 minutes se sont écoulées sans que la police n'intervienne. Les policiers ne voulaient certainement pas s'en prendre à M. Dubochet ...

    Par les discours j'ai appris d'excellentes nouvelles: Extinction Rebellion et les autres manifestants pour le climat veulent également manifester par la suite pour d'autres questions, par exemple: le temps de travail, la gestion de l'argent des retraites, l'emploi du tirage au sort, se joindre à la lutte des femmes ou à d'autres manifestations et lutter pour ne pas devenir des esclaves modernes.

    Les jeunes ont également fustigé les parlementaires ayant proposé de repousser l'étude de l'initiative pour des multinationales responsables (voir l'article de ce blog publié il y a deux jours, message reçu de M. Dick Marty).

    Le journal de 19h30 de ce 27 septembre 2019 a cité ces manifestations et montré des images, mais n'a pas dit un mot concernant la présence de M. Jacques Dubochet ... parmi les manifestants. Voir ce lien:

    https://www.rts.ch/play/tv/emission/19h30?id=105932

    Vraiment très intéressant d'avoit été voir sur place ce qu'il se passait. J'ai même pu m'exprimer après les discours. Mes vives félicitations aux organisateurs et à tous ces manifestants.

    Merci de diffuser cet article à vos amis. Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.