déclaration

  • Accident à Funplanet: "Le travail du Ministère public vaudois est un grand bordel" Me Riand dixit !

    Imprimer

    Bonjour,

    Enfin, dans un tribunal vaudois, un avocat ose critiquer le travail du Ministère public en déclarant ceci à la juge: "Vous devez dire au Ministère public qu'il vous met dans une situation de contrainte et que c'est à cause de son mauvais boulot. Renvoyez cette cause au Ministère public, c'est lui qui a tellement fauté. Ce dossier est un grand bordel".

    De quoi s'agit-il ? Suite à un terrible accident ayant eu lieu en 2013 sur le site de Funplanet, défigurant une jeune-fille, l'affaire est jugée depuis le 8 juin 2020 au Tribunal de police de Vevey. Les problèmes: Les faits seront prescrits le 18 juin 2020 et l'instruction a été bâclée ... D'où la déclaration de l'avocat de la victime à la juge. Voilà l'article du Matin suite à l'audience du lundi 8 juin:

    https://www.lematin.ch/faits-divers/defiguree-funplanet-procureure-procrastine-renvoyez-cause/story/15319176

    Cette affaire montre une nouvelle fois que les victimes sont plusieurs fois victimes ! Ici, en premier lieu, d'un grave accident datant de 2013, puis d'une procédure bâclée ayant duré 7 ans !!!! Tout cela pour probablement arriver soit à un jugement bâclé suite à une instruction bâclée, soit à un jugement indiquant que les faits sont prescrits et que par conséquent les prévenus sont libérés ... La prochaine audience est agendée au lundi 15 juin. Affaire à suivre.

    Il faudrait tout-de-même un jour que les responsables du travail du Ministère public vaudois (mais qui sont-ils et où sont-ils ?) réalisent des enquêtes pour comprendre pour quelles raisons il faut 7 ans pour ne pas arriver à traiter sérieusement une telle affaire. Et ce cas n'est pas isolé.

    Au sujet de cette affaire, voilà l'article publié par Me Riand sur son site 1dex. https://1dex.ch/2020/06/funplanet-et-justice-la-celerite-et-lart-de-ne-pas-decider/#.XuMvL6Ukzqt

    De nombreuses personnes dénoncent depuis des années les astuces systématiquement utilisées par les procureurs et les juges pour ne pas rechercher la vérité, pour modifier certains faits dans les décisions (des dates par exemple), etc. et tout-de-même prendre des décisions. Ces décisions sont totalement arbitraires et de mauvaise foi et enfreignent les articles de la Constitution fédérale. Ensuite, il est impossible d'obtenir la révision de ces décisions car les magistrats refusent de reconnaître leurs erreurs. En plus, les magistrats des instances supérieures ne s'offusquent pas de ces dysfonctionnements scandaleux. Les recours ou appels sont donc inutiles, car en général rejetés !

    D'où la pétition que je vous remercie très vivement de signer et de diffuser, réclamant un contrôle sérieux du travail des magistrats et des sanctions. Voilà le lien: http://chng.it/vY2f7HxY

    Ce qui est extraordinaire: Malgré toutes les affaires montrant depuis des années que les magistrats vaudois ne font pas leur travail et trouvent mille astuces pour ne pas appliquer les lois, les politiciens vaudois ne réagissent pas. Et ce n'est pas en créant un Conseil Supérieur de la Magistrature que les choses changeront. Il est indispensable que les contrôles soient réalisés par des jurys de citoyens indépendants et non par "des petits copains". D'où cette pétition très importante aussi: http://chng.it/VVxHk6vnrw

    Merci de transmettre cet article à vos amis.

    Merci d'avance pour vos commentaires et pour vos témoignages (résumé succinct). Cordiales salutations.

     

  • 10 décembre 2018: 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

    Imprimer

    Bonjour,

    Nous fêtons paraît-il aujourd'hui les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme signée le 10 décembre 1948. A ce sujet, l'Association Internationale pour changer le monde vient de publier un manifeste. Voilà le lien:

    http://www.iachangetheworld.org/countries/FR_fran%C3%A7ais/downloads/IAChange.The.World_Manifeste_sur_les_droits_de_l'homme_FR.pdf

     

    Si vous désirez obtenir ce texte dans une autre langue, voilà le lien de cette association: http://www.iachangetheworld.org/

     

    Pour connaître l'historique et le contenu de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, voilà le lien:

    https://www.humanrights.ch/fr/service/connaissances/declaration-universelle/

     

    Il faut bien admettre qu'en Suisse en 2018 cette Déclaration Universelle des Droits de l'Homme est toujours totalement ignorée. 

     

    Et si la France respectait la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme signée le 10 décembre 2018 il y aurait moins de gilets jaunes ... Et 70% de la population française ne soutiendrait pas les gilets jaunes !

     

    Merci de diffuser ce message à vos amis.

    Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

  • Dick Marty: Le mensonge est impardonnable.

    Imprimer

    Bonjour,

    M. Dick Marty, ex-procureur tessinois, a donné son avis suite au mensonge du politicien genevois Pierre Maudet. Impardonnable dit-il. Voilà un lien:

    https://www.rts.ch/info/suisse/10003190-pour-dick-marty-le-mensonge-de-pierre-maudet-n-est-pas-pardonnable.html

    Sachez qu'une interview plus complète figure dans le Matin Dimanche du 18 novembre 2018.

    Je suis très contente que M. Marty donne son avis concernant les mensonges, car j'ai reçus de très nombreux mensonges par écrit dans le cadre d'une succession (juin 2003 à mars 2008) et de la part de mon avocat lausannois !

    Lisant actuellement le dernier livre de M. Marty "Une certaine idée de la justice" publié en 2018 aux Editions Favre, je découvre à la page 44 la fameuse phrase de Jean Jaurès: "Le courage c'est de rechercher la vérité et de la dire".

    Je me demande si M. Marty connaît la situation très préoccupante ayant lieu dans le canton de Vaud (et probablement dans d'autres cantons romands). Mais pour Vaud je détiens des preuves écrites pour la période juin 2007 à novembre 2018.

    M. Marty donne son avis concernant les mensonges des politiciens, mais qu'en est-il des mensonges des magistrats et des fonctionnaires vaudois ?

    Par exemple quand, dans leurs jugements ou leurs décisions, les juges et les fonctionnaires manipulent les faits (par exemple des dates), font de fausses déclarations sans fournir aucunes preuves, ignorent le contenu des preuves produites, ne recherchent pas la totalité de la vérité (pièces requises jamais réclamées), acceptent de faux témoignages sans réagir et ne dénoncent pas les infractions pénales poursuivies d'office dont ils prennent connaissance ?

    Suite à leurs mensonges, les politiciens devraient démissioner. Mais, à mon avis, les fonctionnaires et les magistrats aussi.

    Merci très vivement, M. Marty, si dans une prochaine interview vous pouviez donner votre avis concernant les mensonges des fonctionnaires et des magistrats et la façon de les sanctionner.

    Je me demande aussi, Monsieur, comment les avocats honnêtes peuvent travailler quand ils savent que le pouvoir judiciaire refuse d'appliquer les lois. Merci d'avance, Monsieur, pour votre réponse à cette question fondamentale. 

    Veuillez recevoir, Monsieur, mes salutations citoyennes.

    Aux internautes: Merci de diffuser ce message à vos amis et aux victimes du pouvoir judiciaire que vous connaissez. Merci d'avance pour vos commentaires. Meilleures salutations.

     

    Mise à jour ajoutée le 19.11.2018: Comme me l'a rappelé un internaute, ex-député vaudois, M. Dick Marty avait été mandaté par le Grand Conseil vaudois en avril 2014 pour étudier le pouvoir judiciaire en vue de mettre sur pied un Conseil de la Magistrature. M. Marty connaît donc très bien l'état du pouvoir judiciaire du canton de Vaud. Son rapport avait été rendu public en février 2015. Depuis, rien n'a été entrepris ! (A ce sujet j'avais publié un article sur ce blog en février 2015).

    Voilà un lien permettant de prendre connaissance du rapport de M. Marty:

    https://www.bicweb.vd.ch/communique.aspx?pObjectID=507394