fédéral

  • Loi d’urgence Covid-19 : Un grave problème à résoudre ! Interpellation de M. Jean-Luc Addor (UDC/VS).

    Imprimer

    Bonjour,

    A cause du Covid, les Suisses ont subi des mesures sanitaires depuis mars 2020. Actuellement, la majorité des gens ont compris que ces mesures étaient souvent totalement disproportionnées par rapport aux réels problèmes, que nos droits fondamentaux ont été bafoués et que le Conseil fédéral prenait tout son temps pour supprimer ces mesures même quand la situation sanitaire était bien meilleure.

    Exemples récents : Pourquoi, dans sa conférence de presse du mercredi 12 mai 2021, le Conseil fédéral a -t-il décidé de rouvrir les restaurants le 31 mai 2021 et non immédiatement ? Il faut savoir aussi que la Task Force de la Confédération conseillait de ne pas rouvrir les terrasses des restaurants car cela allait faire augmenter le nombre de malades, mais cela n’a pas été le cas …

    Nous devons supporter des mesures d’urgence incompréhensibles même quand l’urgence n’est plus d’actualité et la nouvelle loi d’urgence Covid-19 pourrait être appliquée jusqu’au 1.1.2031, si elle est acceptée le 13 juin prochain.

    Malheureusement beaucoup de citoyen-nes ne savent pas exactement ce qu’est la loi Covid-19 d’urgence pour ou contre laquelle nous devons voter le 13 juin. Le site Internet des Amis de la Constitution, association qui a soutenu le référendum déposé contre cette loi, explique pourquoi il est nécessaire de refuser cette nouvelle loi en votant NON le 13 juin prochain. Voilà leur site :

    https://les-amis-de-la-constitution.ch/fr

    Cette loi d’urgence Covid-19 a été adoptée par les parlementaires le 25 septembre 2020 et depuis, cette loi a été modifiée par les parlementaires. En particulier, un article 6a a été ajouté concernant le passeport sanitaire. Pourtant, il semblerait que le texte de loi figurant dans la brochure explicative envoyée aux citoyen-nes contiendra le texte de la loi votée le 25 septembre 2020 et non le texte de la loi modifiée ultérieurement ! D’où l’interpellation déposée par M. Jean-Luc Addor (UDC/Valais) en date du 5 mai 2021 ! Voir ce lien :

    https://les-amis-de-la-constitution.ch/Les-Suisses-trompes-par-la-brochure-explicative-sur-la-loi-COVID-19?mc_cid=95fdc2de8a&mc_eid=a371e4ca29

    L’association Les Amis de la Constitution réalise un travail énorme afin de défendre les droits fondamentaux des citoyens et je les en remercie très vivement. Merci aussi à M. Addor pour ses démarches.

    Merci de diffuser ce message à vos ami(e)s, dans toute la Suisse.

    Merci d’avance pour vos commentaires (texte succinct envoyé sous votre nom). Meilleures salutations.

    Mise à jour du 16 mai 2021: Voilà le lien permettant de connaître le contenu actuel de la loi d'urgence Covid-19. On voit aussi que cette loi pourra être appliquée jusqu'au 31.12.2031 ! Vive la dictature !

    https://www.fedlex.admin.ch/eli/cc/2020/711/fr?mc_cid=95fdc2de8a&mc_eid=9933554475 

    Mise à jour du 18 mai 2021: Et voilà le lien permettant de connaître le contenu de la brochure expliquant les votations du 13 juin 2021.

    https://www.admin.ch/dam/gov/fr/Dokumentation/Abstimmungen/JUNI2021/Abstimmungsbroschuere_13-06-2021_fr_UA.pdf.download.pdf/Abstimmungsbroschuere_13-06-2021_fr_UA.pdf

    La situation est donc extrêmement problématique, car le texte de la brochure porte sur l’état de la loi au 25 septembre 2020 alors que cette loi a subi des modifications très importantes après le 25 septembre 2020 !

    J’estime que cela va induire les citoyennes et les citoyens en erreur.

    Mise à jour du 20 mai 2021 : Un avocat, que je remercie très vivement, m’a expliqué ceci. Le cas de la loi Covid d’urgence votée par le parlement le 25 septembre 2020 est une première, car cette loi est entrée en vigueur immédiatement au motif de l’urgence (était-ce vraiment si urgent ?) sans attendre le délai référendaire de 100 jours. En situation normale, une loi ne peut entrer en vigueur qu’après l’échéance du délai référendaire et pour autant qu’un référendum n’ait pas été déposé.

    De plus, est-il admissible de soumettre au vote la loi initiale urgente du 25.9.2020 sans ses deux modifications urgentes de décembre 2020 et mars 2021? NON, NON et NON. Cet honteux procédé prive de sa substance le droit politique inaliénable de référendum et trompe le(a) citoyen(ne).

    Merci de rejeter la loi Covid d’urgence en votant NON le 13 juin 2021.

  • Suisse et Covid-19: Comment la "Task Force" scientifique a été créée !

    Imprimer

    Bonjour,

    Il existe heureusement encore quelques journalistes indépendant(e)s en Suisse. Et, grâce à Internet, ces journalistes peuvent nous communiquer des informations fondamentales que nous ne trouverons pas dans la presse officielle ! Voilà un exemple très important.

    Les journalistes Catherine Riva et Serena Tinari ont créé un site Internet spécialisé dans les problèmes liés à la santé. Son nom est très évocateur "re-check". Il faut savoir que l'opacité est la base en Suisse alors que la transparence devrait être la règle. De plus, les contrôles sont souvent effectués par des personnes non indépendantes ce qui fausse les résultats. Résultats qui, parfois, sont difficiles à obtenir. Les vérifications et les investigations sont donc primordiales. D'où mes vifs remerciements à ces deux journalistes pour leur travail. Voilà le lien de leur site:

    https://www.re-check.ch/wordpress/fr/home-re-check/

    Et voilà un article extrêmement intéressant concernant la création de la "Task Force" scientifique ayant conseillé et influencé le Conseil fédéral depuis mars 2020:

    https://www.re-check.ch/wordpress/fr/science-pandemique-task-force/

    Après avoir lu cet article, il me semble que la création de la "Task Force" de la Confédération devrait donner lieu à une enquête plus approfondie, d’où l’utilité de cette pétition réclamant une enquête extraparlementaire indépendante. Voici le lien :

    https://printemps2020.com/

    Merci de signer et de diffuser cette pétition, car de nombreuses questions se posent suite aux décisions prises par les autorités depuis mars 2020.

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s, dans toute la Suisse.

    Merci d'avance pour vos commentaires (textes succincts envoyés sous votre nom). Meilleures salutations.

    Mise à jour du 22 février 2021:

    Sachez qu'une pétition a été créée il y a quelques temps par une personne anonyme (John Doe) réclamant la démission du conseiller fédéral Alain Berset et la dissolution de la Swiss National COVID-19 Science Task Force. Voilà le lien :

    http://chng.it/hDsPpLJwT6

  • Fondation Gates, Alliance GAVI et la Suisse.

    Imprimer

    Bonjour,

    Depuis mars 2020 et le début de la crise du coronavirus nous avons appris énormément de choses concernant la Fondation Bill et Melinda Gates qui finance de nombreuses organisations. Par exemple l'OMS qui n'est donc plus un organisme indépendant et cela est très problématique.

    Nous avons également appris que Swissmedic signe des contrats avec Bill Gates et que par conséquent Swissmedic n'est plus un organisme indépendant.

    Même en pleine période de coronavirus, cela n'a pas l'air de déranger nos politiciens ... A part une exception, à ma connaissance. Il s'agit du parlementaire M. Jean-Luc Addor qui a déposé une intervention le 16.12.2020. Voilà le lien:

    https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/suche-curia-vista/geschaeft?AffairId=20204537

    En 1999, la Fondation Gates a donné 750 millions de dollars US pour fonder Gavi. Voilà le lien de l'Alliance GAVI:

    https://www.gavi.org/fr

    Hier, un internaute, que je remercie très vivement, m'a transmis un lien très surprenant. Il s'agit de l'accord réalisé en 2009 entre le Conseil fédéral et l'Alliance GAVI. Cet accord attribue privilèges et immunités à l’Alliance GAVI ... Je vous conseille vivement de prendre connaissance du contenu de cet accord. Voilà le lien : https://www.fedlex.admin.ch/eli/cc/2009/541/fr

    Sachez que je suis sidérée d'apprendre qu'il existe de tels accords en Suisse. On se croirait dans une République bananière ... J'espère vivement qu'un ou une parlementaire déposera une intervention au sujet de cet accord.

    Merci de largement diffuser cet article à vos amis(e)s.

    Merci d'avance pour vos commentaires (textes succincts envoyés sous votre nom complet). Meilleures salutations.