presse

  • Covid-19: Résumé des faits ayant eu lieu depuis mars 2020.

    Imprimer

    Bonjour,

    Concernant les faits ayant eu lieu depuis mars 2020, le journaliste belge Bernard Crutzen a réalisé un excellent documentaire de 70 minutes "Ceci n'est pas un complot", dont voilà le lien: 

    https://vimeo.com/504845318

    Ce documentaire est un formidable résumé de la crise que nous vivons depuis mars 2020 et, puisque les cinémas sont fermés, je vous encourage très vivement à le regarder. Et à le diffuser.

    Les débats contradictoires au sujet de la gestion du Covid n'ont pas vraiment eu lieu sur TSR1 par exemple. En effet, quand des "complotistes" ont été invités leur temps de parole était très limité.

    Sachez qu'un débat contradictoire a été organisé par le Club suisse de la presse. Il s'agit d'un débat d’une heure et demi dirigé par le journaliste Pierre Ruetschi. Voilà le lien :

    https://youtu.be/-w3NG8T1U_I

    J'espère que M. Ruetschi organisera un second débat qui permettra de traiter les questions fondamentales liées à cette crise sanitaire devenue également une crise sociale et politique. 

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s.

    Merci d'avance pour vos commentaires (textes succincts envoyés sous votre nom complet). Meilleures salutations. 

  • Crise du Covid: Pourquoi la Suède a-t-elle choisi une voie différente ?

    Imprimer

    Bonjour,

    D’après les statistiques, en 2019 la Suède comptait 10,2 millions d’habitants alors que la Suisse en comptait 8,5 millions.

    D’après les statistiques publiées ce 22 janvier 2021, la Suède compte 10921 décès dus au Covid et la Suisse 8345 décès. En proportion du nombre d’habitants, les chiffres sont donc comparables.

    A une très grande différence près : la Suède a pris très peu de mesures sanitaires ce qui lui a permis de sauver son économie. Et comme les problèmes économiques se répercutent sur les habitants, elle a épargné à ses habitants de très graves problèmes économiques (pertes d'emploi, faillites), familiaux et sociaux.

    Voilà un article très intéressant concernant le fonctionnement de la Suède. A mon avis, cet article permet de comprendre pourquoi la Suède a traité la crise du Covid-19 de façon totalement différente des autres pays européens et de la Suisse.

    En effet, cet article dit ceci : « La Suède est l’un des pays où la corruption et les manquements éthiques des élus et des fonctionnaires sont parmi les plus faibles au monde. … La liberté de la presse et les mesures de transparence publique sont les deux mécanismes les plus efficaces pour lutter contre la corruption et les manquements éthiques ». Voilà cet article :

    https://journals.openedition.org/ethiquepublique/3279

    Alors voilà ce que nous devons améliorer de toute urgence : exiger la liberté de la presse et exiger la transparence liée aux conflits d’intérêts pour toutes les personnes participant de près ou de loin aux décisions sanitaires (scientifiques, experts, politiciens mais aussi les organismes tels que Swissmedic, etc.). 

    Naturellement, il faudra prévoir des sanctions très sévères en cas d’ « oublis » de déclarer certains conflits d'intérêts et il faudra que la population puisse accéder de façon simple et rapide à toutes ces informations.

    Et afin que les citoyen-nes puissent voter pour des politiciens ayant de l'éthique il faudrait que les conflits d'intérêts soient déclarés et accessibles AVANT les élections.

    Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s.

    Merci d’avance pour vos commentaires (textes succincts envoyés sous votre nom complet). Meilleures salutations.

     

  • Suisse: Mais où est la liberté de la presse ?

    Imprimer

    Bonjour,

    Le journaliste Denis Masmejan, également secrétaire général de Reporters sans Frontières depuis début 2019, publie un article dans le journal Le Temps des 18-19.4.2019 concernant la liberté de la presse. Il indique que Reporters sans Frontières place la Suisse au 6e rang sur 180 pays ... Voilà l'article:

    https://www.letemps.ch/opinions/liberte-presse-danger-suisse-ne-rester-indifferente

    Je suis extrêmement choquée par ce classement, dont j'ai pris connaissance ce matin, car j'estime qu'il ne correspond pas à la réalité. Et car cela montre à nouveau que la Suisse serait un pays formidable ...

    Coïncidence magnifique: Hier soir Mme Motarjemi m'a fait parvenir son texte en français expliquant son combat contre Nestlé. Voir l'article précédent de ce blog.

    Mme Motarjemi était responsable de la sécurité alimentaire chez Nestlé, au plan mondial. Elle travaillait à Vevey (canton de Vaud). Quand elle a alerté sa hiérarchie au sujet des dysfonctionnements découverts au niveau de la sécurité alimentaire, les choses se sont dégradées, puis elle a été licenciée.

    Son procès contre Nestlé, véritable épopée de David contre Goliath, a commencé en 2011 à Lausanne et le jugement a été rendu en juin 2018. De très nombreuses audiences publiques ont eu lieu au Tribunal à Lausanne. De nombreux témoins ont été entendus. Mais comment les journalistes en Suisse ont-ils informé la population concernant ce procès touchant Nestlé et en particlier la sécurité des aliments ? 

    En Suisse romande, dans les journaux, il y a eu extrêmement peu d'articles !

    Mais je préfère demander son avis à la principale intéressée, Mme Motarjemi. Et je publierai sa réponse.

    Il faut savoir qu'un très grand nombre de personnes ont alerté les journalistes après avoir découvert de très graves dysfonctionnements ayant lieu en Suisse et que les journalistes n'ont pas voulu ou pas pu publier d'articles.

    Après les nombreux licenciements intervenus en Suisse romande ces dernières années et la disparition de certains journaux, les journalistes sont obligés d'obéir s'ils veulent conserver leur travail. Et à qui doivent-ils obéir ? Aux financiers propriétaires des journaux. M. Masmejan ne peut ignorer cette situation qui empêche le 4e pouvoir d'être indépendant et de remplir son rôle de contre-pouvoir.

    Voilà un article concernant le parcours de M. Denis Masmejan:

    http://francophonie.ch/journalisme-et-liberte/denis-masmejean-nouveau-secretaire-general-de-rsf-suisse/

    Merci d'avance pour vos commentaires concernant la liberté de la presse en Suisse. Meilleures salutations.