vaudois

  • Accident à Funplanet: "Le travail du Ministère public vaudois est un grand bordel" Me Riand dixit !

    Imprimer

    Bonjour,

    Enfin, dans un tribunal vaudois, un avocat ose critiquer le travail du Ministère public en déclarant ceci à la juge: "Vous devez dire au Ministère public qu'il vous met dans une situation de contrainte et que c'est à cause de son mauvais boulot. Renvoyez cette cause au Ministère public, c'est lui qui a tellement fauté. Ce dossier est un grand bordel".

    De quoi s'agit-il ? Suite à un terrible accident ayant eu lieu en 2013 sur le site de Funplanet, défigurant une jeune-fille, l'affaire est jugée depuis le 8 juin 2020 au Tribunal de police de Vevey. Les problèmes: Les faits seront prescrits le 18 juin 2020 et l'instruction a été bâclée ... D'où la déclaration de l'avocat de la victime à la juge. Voilà l'article du Matin suite à l'audience du lundi 8 juin:

    https://www.lematin.ch/faits-divers/defiguree-funplanet-procureure-procrastine-renvoyez-cause/story/15319176

    Cette affaire montre une nouvelle fois que les victimes sont plusieurs fois victimes ! Ici, en premier lieu, d'un grave accident datant de 2013, puis d'une procédure bâclée ayant duré 7 ans !!!! Tout cela pour probablement arriver soit à un jugement bâclé suite à une instruction bâclée, soit à un jugement indiquant que les faits sont prescrits et que par conséquent les prévenus sont libérés ... La prochaine audience est agendée au lundi 15 juin. Affaire à suivre.

    Il faudrait tout-de-même un jour que les responsables du travail du Ministère public vaudois (mais qui sont-ils et où sont-ils ?) réalisent des enquêtes pour comprendre pour quelles raisons il faut 7 ans pour ne pas arriver à traiter sérieusement une telle affaire. Et ce cas n'est pas isolé.

    Au sujet de cette affaire, voilà l'article publié par Me Riand sur son site 1dex. https://1dex.ch/2020/06/funplanet-et-justice-la-celerite-et-lart-de-ne-pas-decider/#.XuMvL6Ukzqt

    De nombreuses personnes dénoncent depuis des années les astuces systématiquement utilisées par les procureurs et les juges pour ne pas rechercher la vérité, pour modifier certains faits dans les décisions (des dates par exemple), etc. et tout-de-même prendre des décisions. Ces décisions sont totalement arbitraires et de mauvaise foi et enfreignent les articles de la Constitution fédérale. Ensuite, il est impossible d'obtenir la révision de ces décisions car les magistrats refusent de reconnaître leurs erreurs. En plus, les magistrats des instances supérieures ne s'offusquent pas de ces dysfonctionnements scandaleux. Les recours ou appels sont donc inutiles, car en général rejetés !

    D'où la pétition que je vous remercie très vivement de signer et de diffuser, réclamant un contrôle sérieux du travail des magistrats et des sanctions. Voilà le lien: http://chng.it/vY2f7HxY

    Ce qui est extraordinaire: Malgré toutes les affaires montrant depuis des années que les magistrats vaudois ne font pas leur travail et trouvent mille astuces pour ne pas appliquer les lois, les politiciens vaudois ne réagissent pas. Et ce n'est pas en créant un Conseil Supérieur de la Magistrature que les choses changeront. Il est indispensable que les contrôles soient réalisés par des jurys de citoyens indépendants et non par "des petits copains". D'où cette pétition très importante aussi: http://chng.it/VVxHk6vnrw

    Merci de transmettre cet article à vos amis.

    Merci d'avance pour vos commentaires et pour vos témoignages (résumé succinct). Cordiales salutations.

     

  • Le combat de M. Gérard Ulrich de l'an 2000 à 2020.

    Imprimer

    Bonjour,

    M. Gérard Ulrich, très actif, a étudié de très nombreux cas d'injustices réalisées par les magistrats, à tous les niveaux en Suisse (1ère instance, juges cantonaux et juges fédéraux).

    Ayant découvert que les lois n'étaient pas appliquées, il s'est passionné pour ce sujet et a dénoncé avec vigueur et courage les actes des magistrats.

    Dans la vidéo qu'il vient de m'envoyer il explique son parcours et ses conclusions actuelles. Voilà le lien de cette vidéo qui dure 18 minutes, que je vous conseille vivement de regarder et de diffuser :

    https://youtu.be/deT-leiBBhw

    A mon avis, il est urgent d'obtenir que les magistrats soient très sévèrement sanctionnés quand ils n'appliquent pas les lois, ne recherchent pas la vérité (ou modifient les faits) et réalisent de graves abus d'autorité. D'où l'importance de continuer à signer et à diffuser cette pétition, dont voici le lien:

    http://chng.it/vY2f7HxY

    Merci de diffuser ce message à vos amis. Merci d'avance pour vos commentaires. Prenez soin de vous. Meilleures salutations.

    Mise à jour du 27 mars 2020: M. G. Ulrich a effectué un travail gigantesque toutes ces dernières années. Il a étudié des centaines de dossiers judiciaires et a publié les résultats de ses recherches sur un site Internet censuré par certains opérateurs, dont Swisscom. Pour plus d'informations voir ce lien:

    https://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2016/12/19/censure-de-sites-internet-en-suisse-ou-ailleurs-280978.html

  • La candidature de Juliette Vernier au Conseil d'Etat vaudois secoue l'ordre établi !

    Imprimer

    Bonjour,

    La candidature de Juliette Vernier à l'élection complémentaire au Conseil d'Etat vaudois est une surprise à plus d'un titre. La candidate a 19 ans et a été tirée au sort parmi plusieurs jeunes ayant accepté cette méthode innovante: le tirage au sort. Juliette Vernier défend le climat et n'a jamais fait de politique. Elle représente un groupe de jeunes et ne prendra pas les décisions toute seule si elle est élue.

    Nouvelle surprise: le parti des Verts soutient la candidature de Juliette Vernier. Voilà un article à ce sujet:

    https://www.rts.ch/info/regions/vaud/11020666-les-verts-vaudois-soutiennent-juliette-pour-l-election-au-conseil-d-etat.html

    J'espère naturellement que Juliette Vernier sera aussi soutenue par de nombreuses personnes, jeunes et moins jeunes, défendant l'environnement et le climat. Mais aussi par certaines personnes estimant que les partis politiques majoritaires existant dans le canton de Vaud, tels que le PLR, ont été trop laxistes dans de nombreux domaines. Cela a clairement empêché d'avancer et de trouver des solutions innovantes. La transparence n'était pas non plus d'actualité et cela doit changer.

    Le tirage au sort utilisé par les jeunes est une technique très intéressante. L'idée de ce tirage au sort a étonné et surpris. Pourtant il s'agit d'une idée éthique, fournissant les mêmes chances à chaque candidat. Félicitations à ces jeunes d'avoir utilisé cette méthode. Cela montre qu'ils n'ont pas peur des changements et qu'ils ont des idées plus équitables et très innovantes.

    Dans le canton de Vaud, le tirage au sort a été proposé par l'association Genomi. Voir ce lien: http://www.genomi.ch/qui-sommes-nous/

    Cela m'avait ensuite donné l'idée de créer des jurys de citoyens tirés au sort afin de contrôler le travail de l'Etat. Voilà la pétition réclamant cela. Merci de la signer et de la diffuser à vos amis: http://chng.it/VVxHk6vnrw

    Et merci de voter pour Juliette Vernier avant le 9 février afin que des chanqements aient enfin lieu dans le canton de Vaud.

    Merci de diffuser cet article à vos amis et surtout aux jeunes afin qu'ils votent pour Juliette Vernier.

    Merci pour vos commentaires. Salutations citoyennes.

    Mise à jour du 11 février 2020: Juliette Vernier, encore inconnue début décembre 2019, a obtenu un score exceptionnel ! Mille félicitations. 23% des voix ! Et à Lausanne 37,7% des voix, résultat pratiquement identique à celui de la candidate PLR (37,9%). J'espère très vivement que ces jeunes de la Grève pour le climat poursuivront leur action et ensuite étendront leur action à d'autres domaines (prix des logements, prix des primes maladie Lamal, dysfonctionnements de la "justice" et abus d'autorité, etc).

    Malheureusement le taux de participation à cette élection a été très faible (31,84%).